La brèche d’Apple

Criez-le!  

iPhone vs Safari

Depuis près d’une semaine, le débat fait rage : Apple a décidé de retirer le contenu jugé « inapproprié » (ou trop « osé ») de son App Store, après avoir reçu, dit-on, des plaintes d’utilisateurs comme quoi les enfants pouvaient avoir accès trop facilement à du contenu dit « pour adultes ».

Cette politique est ridicule parce que chaque iPhone ou iPod Touch vient automatiquement avec Safari, application produite par Apple! Cette application donne accès à n’importe quel contenu, adulte ou non (du moment que ce ne soit pas du Flash, mais ceci est un autre débat (article en anglais)).

Safari est donc la brèche dans la forteresse d’Apple, et pas seulement pour le contenu jugé « inapproprié », mais pour les applications qu’Apple refuser d’autoriser également! Car même si Apple contrôle de façon quasi-excessive tout ce qui arrive sur le App Store, ses utilisateurs ne semblent pas trop s’en plaindre et la raison est probablement Safari, puisque peu importe les limites de contenu qu’imposera Apple, vous pourrez les contourner grâce à ce petit navigateur. Interdites, les applications pour adultes? Safari vous mènera sur tous les sites que vous voudrez. Interdite, Google Voice? Safari vous permet quand-même d’aller visiter le site de Google et de bénéficier de toutes les applications qui s’y trouvent, y compris Google Voice. Il en va de même pour Buzz et autres, et c’est parfois même plus intéressant comme expérience sur le iPhone, puisque ces applications tirent avantage du HTML5 sur le iPhone afin de vous localiser et enrichir votre expérience par ce fait-même!

Revenons aux premier balbutiements du iPhone, en 2007. Il n’y avait pas d’App Store à l’époque et pour avoir des « applications », vous deviez faire une application web. Apple ne pouvait alors régir ce qui était créé puisqu’il suffisait d’accéder à un site web pour utiliser cette application. Le seul point négatif était que le HTML5 n’existait pas encore. Apple a ensuite lancé son App Store et permis le développement d’applications intéressantes avec son kit de développement (SDK), mais les développeurs doivent maintenant jouer selon les règles d’Apple et Apple seule, s’ils veulent vendre leur application sur le App Store. Cependant, rien n’interdit de continuer à développer des sites ou des applications accessibles par « la brèche » : Safari!

Il en sera probablement de même avec la tablette iPad: Apple est en train de conclure des ententes avec des maisons d’édition majeures afin de vendre leurs livres sur leur « BookStore » (peu importe quel nom sera adopté), mais sachez qu’il sera toujours possible d’acheter un eBook (ou livre électronique) via d’autres sites. L’expérience sera peut-être un tantinet plus longue (ou moins simple), mais elle sera faisable. Ne vous attendez cependant pas à ce qu’Apple vous le dise, bien entendu.

Le App Store est là pour permettre une expérience « garantie » aux consommateurs du iPhone et du iPod Touch. Mais rien n’empêche quiconque d’utiliser Safari pour accéder à n’importe quelle autre fonctionnalité ou application. Je pense ici à TVersity. Il suffit d’installer le serveur sur votre PC pour ensuite suivre ces instructions pour y accéder. Même pas besoin d’application, c’est une simple adresse IP locale sur votre serveur, en passant par…? Safari bien sûr!

J’utilise Facebook, Google Buzz et tout fonctionne à merveille sur le iPhone grâce à quoi? Au HTML5, justement! Cette version future ouvrira toutes grandes les portes aux développeurs qui ne souhaitent pas nécessairement se plier aux exigences d’Apple. Le seul « problème » sera de trouver un moyen alternatif pour facturer et se faire payer. 😉

Pour utiliser une métaphore : le iPhone est peut-être une porte close, mais il y a un judas: Safari.

Vous aimez cet article? Partagez-le!

  • Tweet
  • Facebook
  • Diggit
  • Delicious
  • Diggit
  • Diggit
  • Diggit

avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Comments are closed.

Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images