Vos comptes (en ligne ou non) en cas de tragédie…

Criez-le!  

Voici un truc si génial pour synchroniser vos mots de passe, numéros de série, de carte de crédit et autres, que vous n’en reviendrez pas!

Je lis depuis quelque temps des tweets ou des articles sur des gens qui se questionnent (ou poussent les gens à se questionner) sur ce qui arrive avec nos comptes sur le web après notre mort.

Plutôt que de faire la même chose (car qui aime se questionner à ce sujet?), je vais aller plus loin et vous pousser à être proactifs et organisés!

Tranche de vie : Mon père est décédé en 2004, et je me souviens trop bien de toutes les démarches qui ont du être entreprises pour annuler ses cartes de crédit et autres documents. Par chance, sur son ordinateur, il se contentait d’utiliser WordPerfect et de jouer à des jeux. J’ose à peine imaginer s’il avait eu un compte Hotmail, Gmail, Facebook, s’il avait été membre de forums de discussion sur le golf, et j’en passe…

Supposons, de façon moins tragique, que votre disque dur ne rende l’âme, ou pire: vous êtes victime d’un vol, une inondation, un incendie dans lequel vos bien y passent, incluant votre (ou vos) PC, vos cartes, votre copie de sauvegarde (vous en avez une, n’est-ce pas?) – que vous gardez à la maison parce que plus pratique ou que vous n’avez pas le temps d’aller le porter dans un coffret de sûreté à la banque ou ailleurs (!!!)…

Imaginez le travail de recherche pour retracer toutes les compagnies ou banques avec qui vous faites affaires afin d’annuler les cartes ou en demander de nouvelles! Oui, je l’admets, pour ça il existe des services « centralisés » de remplacement (plus facile s’il s’agit d’une simple perte ou d’un vol que votre décès, soit dit en passant). Imaginez maintenant retrouver vos mots de passe pour votre profil Facebook, vos comptes Gmail, Hotmail et autres… À moins que vous ne soyez du genre à utiliser le même mot de passe pour TOUS les sites que vous visitez et TOUS les comptes que vous ouvrez (!!!), c’est carrément impossible ou très long (aller sur chaque site, demander qu’on vous renvoie votre mot de passe par courriel – quel est votre mot de passe de compte courriel déjà?).

Voici donc une solution toute simple que vous devriez mettre en place sans perdre une seconde après avoir lu cet article:

Si vous utilisez déjà un logiciel pour stocker vos mots de passe pour les différents sites auxquels vous êtes abonnés, vous êtes déjà sur la bonne voie. Sinon, il serait grand temps de commencer!

Pour ma part, je me sers de KeePass depuis plusieurs années pour tout stocker : mots de passe, numéros de carte de crédit, même les numéros de série, adresses IP ou MAC de mes ordinateurs ou autres appareils…

L’utilisation d’un tel logiciel permet de varier les mots de passe sans se soucier de s’en rappeler constamment: Vous avez oublié un mot de passe? Ouvrez l’application en question (protégée par un mot de passe principal – ou « master password ») et vous avez accès à TOUS vos mots de passe, vos numéros de carte de crédit, même des pièces jointes (images, etc.), et groupés par catégories par-dessus le marché!

J’ai donc listé dans KeePass tous les sites web que je visite régulièrement avec mes mots de passe, même si je les connais (presque tous) par coeur. Si un jour il m’arrivait quelque chose, l’être cher n’aurait qu’à ouvrir ce fichier pour avoir toutes les informations nécessaires pour fermer mes comptes un peu partout (que ce soit des comptes bancaires ou des comptes sur des sites web).

Évidemment, pour ouvrir ledit fichier, ça prend le mot de passe principal. Comment faire pour qu’il soit « accessible » sans pour autant être non sécuritaire?

Vous pouvez l’écrire sur un bout de papier et le mettre dans un coffre-fort, du moment que quelqu’un possède un double de la clé ou sait où en trouver un. Une fois le mot de passe récupéré, on ouvre donc le fichier et hop! Tout y est.

Si vous ne voulez pas laisser de trace trop évidente ou de clé à un membre de la famille ou un ami, vous pouvez toujours faire inscrire ledit mot de passe dans votre testament ou dans un autre document (ou endroit) accédé uniquement en dernier recours. Car même si quelqu’un trouve ce mot de passe, il n’est pas dit qu’il saura quoi en faire!

Maintenant que la réflexion s’est installée en vous (ou dans votre inconscient), parlons d’efficacité:

KeePass sur un ordinateur, c’est bien, mais sur votre iPhone, iPod Touch ou autre, c’est encore mieux!

Pour ce faire, j’utilise DropBox, un logiciel qui permet de synchroniser des fichiers sur tous vos ordinateurs (maison, bureau, portable) ou simplement vous faire une copie de sauvegarde en ligne!

J’ai ensuite installé cette application hier soir, jumelée avec mon compte DropBox et c’est GÉ-NIAL!

Vous mettez vos mots de passe à jour sur votre PC : votre ficher se trouvant dans le répertoire de votre « DropBox » (exemple: « C:\Program Files\My DropBox\Backup\ »), il est donc automatiquement synchronisé sur le web. Vous suivez ensuite les instructions sur le site de iKeePass (ou la marche à suivre ci-dessous, en français) afin de récupérer votre base de données de mots de passe et le tour est joué! Vous n’avez plus jamais besoin de vous soucier d’avoir vos mots de passe ou numéros de carte de crédit en tête, vous les avez sous la main! (c’est le cas de le dire)

Marche à suivre :

  • Installez DropBox et KeePass (édition Classique/gratuite) sur votre PC
  • Créez un fichier dans KeePass, qui contiendra vos mots de passe, numéros de série, etc., que vous sauvegarderez dans votre DropBox. (conseil: prenez un nom court, comme « db.kdb » ou « pass.kdb » pour votre fichier KeePass, car à moins d’avoir de petits doigts, moins on tape sur le iPhone, plus on est heureux!)

Si vous n’avez pas de iPhone ou iPod Touch, vous êtes déjà opérationnel! Rien d’autre à faire!

Si vous possédez un iPhone ou iPod Touch et que vous voulez passer « au niveau suivant »…

  • Installez l’application DropBox (gratuite) sur votre iPhone ou iPod Touch
  • Installez l’application iKeePass (0.99$) sur votre iPhone ou iPod Touch
  • Synchronisez votre compte DropBox sur votre iPhone/iPod, puis cliquez sur le fichier KeePass que vous voulez utiliser. Vous aurez alors un message d’erreur: « Unable to view file » (Impossible de visionner le fichier). C’est normal. Maintenant, cliquez sur la petite chaine au bas de l’écran et copiez le lien au presse-papier (clipboard).
  • Quittez ensuite l’application DropBox et ouvrez iKeePass.
  • Appuyez sur « Edit » (Modifier), puis collez le contenu de votre presse-papier dans la boite de texte intitulée « Server: » et supprimez supprimer le nom du fichier lui-même qui apparait à la fin du lien.
  • Assurez-vous que l’option « Use local database » (Utiliser une base de données locale) est activée, puis appuyez sur le bouton « + », et tapez le nom du fichier en question. Vous devriez voir votre fichier KeePass apparaitre dans la roulette de sélection juste en-dessous (« db.kdb » ou autre, selon le nom choisi plus haut).
  • Appuyez sur le bouton avec la flèche (comme pour envoyer un message), tapez votre mot de passe pour ouvrir le fichier KeePass et hop! Voilà vos mots de passe!

Évidemment, vous n’aurez pas à répéter ces étapes à chaque fois. Seule la dernière étape est nécessaire, une fois dans iKeePass, par la suite.

Vous trouvez cette idée géniale aussi? Vous avez de la difficulté à tout faire fonctionner?

N’hésitez surtout pas à me faire part de vos commentaires!

NOTE IMPORTANTE: Je ne suis lié d’aucune façon aux créateurs de DropBox, KeePass ou iKeePass et je ne peux juger du degré de sécurité en ce qui concerne l’encryptage des données, l’accès à vos données par l’entremise d’un lien DropBox ou autre, ni superviser la solidité (complexité) de votre mot de passe qui protège ces données. J’utilise ces logiciels pour mes besoins personnels et vous fais part de mes découvertes, mais si vous décidez de suivre ces instructions, vous le faites en toute conscience et après vous être informés sur le sujet (un peu de lecture n’a jamais tué personne, la preuve, vous êtes encore vivant!).

– – –

Vous aimez cet article? Partagez-le!

  • Tweet
  • Facebook
  • Diggit
  • Delicious
  • Diggit
  • Diggit
  • Diggit

avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Commentaires des visiteurs

  1. avatar
    Mike
    10 mars 2010

    Cool! Merci pour ces infos.
    Après avoir installé le tout j’aimerais juste préciser certains points que j’ai découvert afin de bien procéder à toute l’opération:

    * On doit utiliser la version Classic Edition de KeyPass… je n’ai pas réussi à configurer mon iKeyPass avec un fichier produit par le Professional Edition (extention xx.kdb vs. xx.kdbx)

    * Après avoir copié l’URL du fichier KeyPass à partir de DropBox dans la fenêtre « Server: » il faut supprimer le nom du fichier lui-même qui apparait à la fin du lien. Par la suite, après avoir appuyé sur le bouton « + » on tape le nom du fichier en question.

    Voilà 🙂


  2. avatar
    StephV
    10 mars 2010

    Excellentes remarques! Je rectifie l’article immédiatement.

    Merci!


  3. avatar
    StephV
    10 mars 2010

    J’aimerais aussi noter que l’auteur de iKeePass suggère D’EFFACER sa base de données du répertoire PUBLIC de DropBox après l’avoir synchronisée avec son iPhone, question de sécurité (qui sait, quelqu’un pourrait réussir trouver le lien). Par contre, moi je suis passé par un répertoire PRIVÉ et après avoir effectué des tests, il semble impossible de récupérer le fichier avec le même lien si on est pas « connecté » à notre compte DropBox sur le Web ou sur son iPhone.


  4. avatar
    Michel Vidori
    10 mars 2010

    Merci Steph, je ne connaissais pas Dropbox mais ce logiciel semble génial. Je l’ai conseillé à mes collègues.

    Michel


  5. avatar
    Alex
    10 mars 2010

    Cool je pourrai enfin remplacer le bout de facture que je me servais comme bloc note pour mes mots de passe 😉


  6. avatar
    StephV
    10 mars 2010

    @ Michel V. : Super! Tiens, une suggestion: Tu pourrais aussi conseiller à tes collègues de lire mon blog, s’ils aiment les gadgets? Haha! 😉

    @ Alex : Ma douce moitié était à ce stade il y a quelques semaines à peine. À force de perdre son NIP de ING Direct (3 fois!), je l’ai forcée à utiliser KeePass sur son ordi. 🙂


  7. avatar
    Michel Vidori
    10 mars 2010

    Déjà fait, en tous cas pour mes collègues francophones…


  8. avatar
    StephV
    10 mars 2010

    Merci, c’est gentil!


  9. avatar
    Lux
    16 mars 2010

    Tiens, je viens de lire un article intéressant sur Gizmodo au sujet de comptes Facebook de personnes qui sont décédées. Ça m’a fait penser à ton article!
    http://gizmodo.com/5494045/what-happens-online-when-we-die-facebook


  10. avatar
    StephV
    16 mars 2010

    Merci! Je ne l’avais pas lu celui-là, mais j’ai trouvé celui-ci hier soir:
    http://arstechnica.com/tech-policy/news/2010/03/death-and-social-media-what-happens-to-your-life-online.ars


Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images