La fièvre de la géolocalisation s’empare du App Store!

 

Depuis quelques mois déjà, un nouveau mot est à la mode: la géolocalisation (ou geotagging).

Pour certains, c’est une invention de Big Brother pour nous suivre partout où l’on va. Pour d’autres, comme Starbucks, il s’agit d’une méthode de fidélisation de la clientèle (au même titre que les milles de récompense Air Miles ou Aéroplan).

Mais qu’est-ce que la géolocalisation au fait?

Selon Wikipedia.org, la géolocalisation est un procédé permettant de positionner un objet (une personne, une information, …) sur un plan ou une carte à l’aide de ses coordonnées géographiques.

Bref, vous utilisez votre téléphone pour prendre une photo? Vous pouvez la géolocaliser (y ajouter les coordonnées d’où vous vous trouvez – qui ne seront visibles qu’à l’aide d’un logiciel conçu exprès et non sur la photo affichée) pour, par exemple, retracer votre itinéraire de voyage au moyen de vos photos, ou retracer l’endroit où une photo a été prise, si aucun autre repère n’est visible dans la photo elle-même.

Depuis quelque temps, sur le App Store d’Apple, on note une recrudescence du nombre d’applications vouées à la géolocalisation, telles FourSquare et Gowalla, pour ne nommer que celles qui ont fait le plus parler d’elles récemment.

Parlant de FourSquare, pour revenir à mon exemple de tout à l’heure avec Starbucks, ils semblerait que la chaîne encourage ses clients à indiquer lorsqu’ils sont sur place via cette application afin de recevoir des points dans le but d’obtenir un badge puis, peut-être un jour, des récompenses (un café gratuit? des invitations à des événements spéciaux?) après un certain nombre de visites.

Ceci étant dit, je vous suggère fortement de vous inscrire sous un pseudonyme (faux nom, quoi) afin d’éviter de crier sur les toits que vous n’êtes pas à la maison, car des gens mal intentionnés pourraient en effet surveiller vos déplacements à votre insu!

C’est d’ailleurs pourquoi le site PleaseRobMe.com a été mis sur pied… pour sensibiliser les gens à la quantité étonnante d’informations personnelles qu’ils divulguent sur Internet en publiant certaines de leurs mises à jour de statut (Facebook, Twitter, FourSquare, etc.). Les gestionnaires du site sont actuellement « en réflexion » sur l’avenir de ce dernier, car ils auraient reçu des plaintes de gens mécontents de se faire ainsi exposer.

Voici donc la liste des applications de géolocalisation les plus populaires ainsi qu’une brève description de leur fonctionnement. Notez que certaines ne sont disponible qu’aux États-Unis pour le moment (donc impossible de les télécharger sur un iPhone canadien):

FourSquare:
Ce que l’on remarque immédiatement avec FourSquare, c’est que lorsque l’on la personne qui a visité le plus souvent un endroit, on en devient le « Maire » (Mayor)! Je suis donc le maire d’un restaurant près de chez moi, étant le premier à m’y être « pointé » (Check In).

On obtient donc des points en visitant des endroits, ce qui nous donne également des « badges ». On commence par le titre « Newbie » (Le p’tit nouveau), puis on progresse vers « Aventurier », « Explorateur », « Superstar », etc.

On peut partager sa position avec Facebook et Twitter, entre autres, afin que nos amis sachent où nous sommes. Il existe même des applications comme SquarePik qui permettent de télécharger des photos sur votre compte FourSquare, entre autres.

Ils se vantaient d’ailleurs récemment d’avoir recruté plus de 100 000 nouveaux utilisateurs en 10 jours!

Gowalla:
De son côté, Gowalla nous donne des « pins » (épinglettes), et des items (ou objets). Du moment que l’on crée son compte, on obtient notre première « pin » ainsi que trois (3) objets: J’ai pour ma part reçu un espresso, un casque de vélo et un chapeau de cow-boy. Très utile pour survivre en ville. 🙂

Je dois dire que j’ai tout de suite préféré l’interface de Gowalla, tant sur le web que sur mon iPhone, parce que tout y est représenté avec des petits dessins (icônes) mignons et qui aident à visualiser près de quel type d’endroit nous nous trouvons, alors que FourSquare ne donnait qu’une liste en format texte, qui ne supportait même pas les accents français!

Avec Gowalla, si des commerces ou lieux ne sont pas listés, il est possible de les ajouter, en choisissant une catégorie (ex: Food pour les restos) et un icône (ex: des baguettes pour un resto asiatique). Ensuite, on appuie sur « Create Spot » et le lieu est créé!

De plus, Gowalla semble plus précis en ce qui concerne les lieux. On ne peut prétendre se trouver à un endroit si celui-ci est listé à 500m d’où nous sommes. Pas de tricherie!

Loopt, MyTown, Whrrl:
Ces sites sont accessibles, mais l’application iPhone/iPod Touch ne semble disponible qu’aux États-Unis

Si vous connaissez ou utilisez d’autres applications de géolocalisation sur votre portable ou votre ordinateur, faites-nous part de vos commentaires!

– – –
Source : TechCrunch
– – –

Vous aimez cet article? Partagez-le!


avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Commentaires des visiteurs

  1. avatar
    SLIxx
    20 mars 2010

    Sans toujours parler des US, la France a aussi ses applications LBS 🙂

    N’hésite pas à jeter un oeil à Plyce, le facebook des lieux (http://www.plyce.com), DisMoiOu / TellMeWhere (http://dismoiou.fr/) ou encore Yuback pour de la rencontre géolocalisée (http://www.yuback.com/)


  2. avatar
    Éric
    20 mars 2010

    Étant plutôt sédentaire, je ne suis pas un grand utilisateur du geo-tagging. Mais je crois aussi, que c’est quelque chose de très intéressant, tant qu’on dévoile pas le tout au grand public.

    Quelque chose que j’aimerais bien avoir d’ailleurs, c’est du Geo-tagging pour mes photos directement depuis mon Canon. Mais les solutions que j’ai vu pour l’instant sont plutôt dispendieuses ou pas comme je le veux.


  3. avatar
    StephV
    20 mars 2010

    Je suis plutôt sédentaire moi aussi, travaillant de la maison. J’ai fait un « check in » au IGA, à la SAQ et quelques autres commerces dans mon quartier aujourd’hui pour gagner quelques points. C’en est presque drôle! 😉

    En ce qui concerne les photos, le iPhone le fait, mais pas nos appareils qui valent souvent plus cher (un iPhone seul est quand-même 600$ mais bon)…


  4. avatar
    StephV
    20 mars 2010

    @ SLIxx : Je ne connaissais pas ces applications mais merci de les avoir mentionnées!

    Mise à jour: Elles me sont toutes accessibles sur le App Store, donc ça peut être intéressant pour les francophones puisque, contrairement à FourSquare et Gowalla (entre autres), une version française est disponible!


Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images