Le secret pour devenir blogueur…

 

Devenir blogueur peut se faire du jour au lendemain, la preuve, je l’ai fait. Si si, je me suis improvisé : je n’ai pas fait de certificat en communications et surtout pas complété un Bacc en enseignement (contrairement à ma douce moitié, dans les deux cas!), mais j’aime tellement composer des textes et partager mes découvertes que c’est venu tout naturellement pour moi… deux fois plutôt qu’une!

En 1999, j’ai mis sur pied un magazine Internet, Le M@gNet (le symbole @ était très « in » à l’époque, et le mot « blogue » n’était connu que par les plus férus en la matière, les autres appelaient donc ça un magazine Internet). WordPress n’existait pas et les plateformes qui s’y apparentaient en étaient à leurs premiers balbutiements. Donc, pour créer un tel magazine en 1999, il fallait connaître le HTML… la programmation JavaScript était aussi un atout.

Rassurez-vous, il n’en est rien aujourd’hui, tout est automatisé; vous n’avez même pas à posséder votre propre site web! Je me suis donc lancé de nouveau il y a quelques mois, la motivation à son maximum, sachant cette fois dans quoi je m’embarquais…

Fin de la tranche de vie. Entrons maintenant dans le vif du sujet : Le texte qui suit a été écrit en anglais par un vieil ami à moi (maintenant blogueur de réputation internationale). Comme il a déjà fait le travail, pourquoi réinventer la roue? J’ai donc décidé de le traduire (avec sa permission, bien sûr!), afin de partager son expertise avec la communauté francophone!

Le Secret pour devenir blogueur

Il existe aujourd’hui des centaines de millions de blogues sur internet. Je suis persuadé que plusieurs de ces blogues sont inactifs (l’auteur a changé de dada, laissant son site en ligne pour référence future), d’autres ne sont que des récupérateurs d’articles automatisés dans le but d’afficher des pubs Google et faire un peu d’argent. Il n’en reste pas moins que ce chiffre est impressionnant.

Voici donc le premier d’une série d’articles où je tenterai de partager avec vous les secrets du succès de mon blogue, ainsi que les raisons pour lesquelles j’encourage les gens à suivre mes traces. Cet article portera sur « pourquoi bloguer ».

Mais avant d’entrer dans les détails, je me dois de partager quelques trucs et conseils (que vous aurez probablement vu ou verrez des milliards de fois sur d’autres blogues) sur l’écriture d’un blogue en général :

  • La plupart des blogues ne survivent pas aux trois premiers mois de leur existence (gérer un blog requiert beaucoup de travail);
  • Les lecteurs ne viennent pas à vous systématiquement, vous devez vous annoncer (ce qui signifie plus de travail pour vous);
  • Il est possible, bien que peu probable, de faire de l’argent en écrivant un blogue. Des techniques très agressives sont de mise (encore plus de travail – j’expliquerai ces techniques dans une autre section);
  • La seule façon de faire croître votre blogue est d’écrire de façon régulière des articles que les gens voudront lire, voire partager (devinez quoi? plus de travail!);
  • Écrire et maintenir un blogue représente énormément de travail (quelle surprise!), peut-être même plus que votre emploi actuel!

Maintenant que nous avons mis ces choses au clair, voyons ensemble les raisons pour lesquelles vous voulez bâtir un blogue et réussir.

Pourquoi bloguer?

Je crois que la toute première question à se poser avant d’entreprendre un tel projet est : « Pourquoi bloguer? »

Vous devez définir clairement votre but premier avant de commencer. Il est primordial de garder ce but en tête lorsque vous vous mettrez à expérimenter avec les divers outils (la plateforme – WordPress ou autre, les extensions, les couleurs, la publicité – si vous en mettez, etc.) afin de rester concentré sur la raison pour laquelle vous investissez tout ce temps (et peut-être même un peu d’argent) dans ce projet.

Cependant, il ne suffit pas simplement de trouver un « pourquoi » : ce « pourquoi » doit être centré sur VOS besoins et non pas ceux des futurs lecteurs, car vous n’aurez probablement pas de lecteurs au départ (bon, peut-être quelques amis, collègues ou membres de la famille, mais sans plus).

En fait, je crois que les raisons pour lesquelles vous voulez devenir blogueur doivent absolument être personnelles et centrées sur vos attentes et vos besoins. Entreprendre un tel projet avec passion et motivation vous permettra de donner libre cours à votre créativité, ce qui donnera naissance à des articles riches et captivants, puisqu’ils parleront de sujets qui vous branchent.

Par la suite, grâce à la magie de l’Internet, quelqu’un qui partage les mêmes intérêts que vous tombera sur l’un de vos articles (j’expliquerai comment aider les gens à vous « trouver » plus facilement et rapidement dans une autre section).

Voici d’ailleurs les raisons pour lesquelles j’ai lancé mon blog, il y a maintenant trois ans de cela :

  • J’adore les jeux de rôles plus que tous mes autres passe-temps combinés;
  • J’avais la possibilité de rédiger un article que mes joueurs ou coéquipiers pourraient lire, tout en y ajoutant leurs commentaires, plutôt que de poster de longs courriels (ou e-mails), format moins convivial pour la discussion de groupe et plus difficile à conserver pour consultation future.
  • Je voulais améliorer mon style d’écriture;
  • Je voulais raconter mes sessions de jeu, élaborer sur la préparation requise, en plus de partager mon désir de devenir un meilleur Maître de Jeu (la personne en charge des sessions de jeux de rôles);
  • Je voulais apprendre à publier des articles, tout en gérant un site Internet;
  • Je suis quelque peu exhibitionniste et je voulais voir si l’on me remarquerait.

Certaines de ces raisons ont depuis changé (voire évolué), mais je n’ai jamais perdu de vue les raisons pour lesquelles je voulais écrire ce blogue.

En résumé : Demandez-vous pourquoi vous voulez bloguer et gardez toujours cette/ces raisons en tête lorsque vous passerez à l’action. Assurez-vous que ces raisons répondent à vos besoins et servent vos intérêts.

Se donner des objectifs à atteindre

Lorsque votre blogue prendra de la vitesse (le nombre de visiteurs et de pages lues sur votre site sera en pleine croissance), vous pouvez réfléchir sur les raisons pour lesquelles vous voulez bloguer. Mieux encore : donnez-vous des objectifs à atteindre.

Ces objectifs vous permettront de recentrer le contenu de votre blogue avec le feedback reçu par vos tout premiers lecteurs. Mais attention : ne les laissez pas vous dicter ce que vous devez dire ou faire… lisez ou écoutez leurs commentaires et procédez à des ajustements, si nécessaire.

Les objectifs vous motiveront également à en faire un peu plus pour votre blogue. Vous pourriez :

  • Tenter de recevoir votre premier commentaire d’un parfait étranger;
  • Obtenir plus de 100 pages lues dans une même journée;
  • Voir votre blogue listé dans 10 blogolistes traitant du même sujet que le vôtre (« blogrolls », en anglais – voir Gestion des liens dans cet article).

Les possibilités de défis à relever ou d’objectifs à atteindre sont infinies.

N’oubliez pas cependant de demeurer réaliste. Donnez-vous des objectifs atteignables dans un avenir rapproché, ne vous imposez pas une tâche colossale. La chose à éviter est de percevoir votre blogue comme si c’était un deuxième emploi, ou pire : un simple « travail ».

Mais n’ai-je pas dit à au moins cinq reprises que bloguer demanderait beaucoup de travail?

Bien sûr, mais vous ne devez pas le PERCEVOIR comme un travail! Pas sur une longue période de temps, à tout le moins. Si les objectifs fixés sont tellement gros que vous passez plus de temps à travailler sur votre blogue que vous ne pouvez vous le permettre, quelque chose cloche. Si vous vous sentez obligé de poster un article, que vous vous imposez une date de tombée sans raison, ou encore que vous vous sentez obligé de poster car la date du dernier article paru remonte à trop longtemps et vous craignez que vos lecteurs se sentent négligés, ça ne va pas non plus. Révisez votre but, vos objectifs et apportez les correctifs nécessaires afin de remédier à la situation.

Lorsque j’ai commencé à avoir des lecteurs qui n’étaient ni des amis, ni des collègues, j’ai décidé de me fixer les objectifs suivants :

  • Écrire plusieurs articles par semaine;
  • Créer et maintenir une série d’articles sur une plus longue période;
  • Me faire remarquer et interagir avec des auteurs et créateurs de jeux (le sujet de mon blogue);
  • Me créer un réseau de blogueurs ayant les mêmes intérêts que moi.

J’ai atteint tous ces objectifs au cours de la première année d’existence de mon blogue et je suis à mettre sur pied ma liste d’objectifs à atteindre l’an prochain (Note : Cet article a été écrit il y a environ deux ans).

Le fait de se donner des objectifs à atteindre vous donne donc une raison-d’être et vous permet de rester concentré lorsque le « pourquoi » est bien établi.

La suite dans la deuxième partie : Le « Comment ». (à venir)

– – –
Article original – So you wanna write a RPG Blog? Part 1: Why?
Photo – Stéphane Vaillancourt
– – –

Vous aimez cet article? Partagez-le!


avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Commentaires des visiteurs

  1. avatar
    Khoi Truong
    17 mai 2010

    Excellent article! Bien hâte de lire la deuxième partie


  2. avatar
    StephV
    17 mai 2010

    Merci, c’est gentil! 🙂


  3. avatar
    Yan
    18 mai 2010

    Bonne traduction Steph… Ayant lue l’original voilà deux ans, ça fait drôle de le revoir en français. 😉


  4. avatar
    StephV
    18 mai 2010

    Hehe! Merci! Je me suis dit que ça pourrait être intéressant à faire, comme exercice. Reste plus qu’à faire les 5 autres parties! 🙂


  5. avatar
    Lux
    18 mai 2010

  6. avatar
    StephV
    18 mai 2010

    Elle est bonne! Ok, je dois travailler sur mes updates… 😉


  7. avatar
    The Chatty DM
    8 juin 2010

    @Lux: Ce comique m’a fait sourire quand je l’ai vu. Good thing I wrote that 2 years ago. 🙂


  8. avatar
    mylhen
    26 janvier 2011

    existe t’il des cours pour apprendre à mettre en page un blog. Tout le côté web. Pour un bon départ pcq wordpress.com est compliqué. j’ai besoin d’un peu d’aide alors ou la prendre.
    Merci pour votre aide
    Mylhen


  9. avatar
    StephV
    26 janvier 2011

    Il existe des formations, mais aussi des livres du type « WordPress.com pour les nuls », qui expliquent vraiment très bien la base de la mise sur pied d’un blog.

    J’ai moi-même lu des livres « pour les nuls » sur d’autres sujets et ça devrait être suffisant pour commencer.

    Il ne faut pas trop s’en faire avec le « look » du blog au départ. L’important, c’est de le mettre sur pied et de se familiariser avec les options, plug-ins, etc.


Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images