Twitter : Le langage des initiés

Criez-le!  

Serie Twitter - 3e partie : Le langage des initiés

J’ai amorcé récemment une série d’articles sur Twitter. J’ai tout d’abord décrit Twitter en guise d’introduction, puis j’ai expliqué comment créer un compte pour projeter une meilleure image.

Dans ce troisième volet, je traiterai des principaux termes rencontrés sur Twitter, vous fournirai une liste des commandes utiles pour interagir avec vos abonnés ou les comptes que vous suivez et, en conclusion, vous suggérerai quelques règles d’éthique à suivre pour être bien perçu(e) par la communauté Twitter.

Entrons dès maintenant dans le vif du sujet…

La terminologie Twitter

Il vous arrivera de voir des termes en anglais (ainsi que des mots un peu étranges) et vous vous demanderez probablement ce qu’ils signifient. Voici donc un court lexique portant sur la terminologie Twitter. Des liens vers des lexiques plus complets vous sont proposés un peu plus bas, le but étant de vous familiariser avec les termes de base de Twitter et non de vous donner une liste exhaustive qui ne vous servirait à rien à ce stade-ci :

  • tweet : un message Twitter (maximum de 140 caractères)
  • direct message (ou DM) : un message privé envoyé à l’un de vos abonnés (il n’est pas possible d’envoyer de messages privés à des gens qui ne sont pas abonnés à vos tweets)
  • follower : un abonné
  • following : les comptes auxquels vous êtes abonné(e)
  • retweet (ou RT) : lorsque quelqu’un trouve un tweet pertinent, il est invité à le partager avec ses abonnés (retweeter)
  • twittos ou twitterati : les gens qui utilisent Twitter
  • list : liste de comptes auxquels vous êtes abonné(e) ou non, dans le but de mettre en valeur ces comptes, les regrouper par sujet, etc. Vous pouvez, par exemple, faire une liste « Franco » et « English » pour les comptes auxquels vous êtes abonnés… ou encore une liste « Techno » pour les comptes sur la technologie, puis vous pourrez gérer ces listes au moyen d’outils Twitter, dont je parlerai dans le prochain article.
  • #FF ou #FollowFriday : le vendredi, les gens font des recommandations des gens (ou comptes) qu’ils jugent sympathiques, pertinents, ou simplement par politesse parce qu’on leur a déjà fait l’honneur d’un #FF
  • Autres mots-clés : vous constaterez d’ailleurs qu’il arrive souvent de voir des mots précédés d’un #. Ce symbole signifie « mot-clé » sur Twitter. Par exemple: #Windows7 est un mot-clé à ajouter à la fin d’un tweet au sujet de Windows 7, ce qui le rendra plus facile à trouver pour les gens qui cherchent de l’information sur ce sujet. Vous pourriez tout aussi bien aussi écrire #jeudiconfession si vous participez à un « événement social » sur Twitter (le jeudi, les gens confient un truc plus personnel, une gaffe ou autre, de sorte que leurs abonnés en apprennent un peu plus sur eux). On peut aussi se servir du symbole « # » pour publier une simple remarque (sans espaces ni ponctuation) : #jedetesteleslundis, histoire d’informer ou de faire rigoler vos lecteurs.

    Notez qu’il n’est cependant pas obligatoire d’ajouter des mots-clés à tous vos tweets.

En guise de complément à ce petit lexique, voici un article paru sur le site québécois Branchez-Vous.com, en novembre dernier, qui offre une liste de termes tant francophones qu’anglophones. Twictionary présente également une liste très complète (un peu trop à mon goût) des termes rencontrés sur le Twitter anglophone.

Les commandes Twitter

Vous avez déjà vu certaines commandes Twitter dans la liste ci-dessus. Voici maintenant des exemples concrets quant à leur utilisation :

  • D : Envoyer un message privé (direct message)

    Exemple: D @letechnophile Merci pour le RT!

  • RT : Faire un « retweet » signifie partager un tweet que vous avez apprécié ou trouvé pertinent pour vos abonnés. Vous pouvez même ajouter un commentaire de votre cru devant la commande « RT ».

    Exemple: Article très pertinent! RT @letechnophile Voici mon premier article sur Twitter : http://bit.ly/aDw09u

  • follow @[nom] : Vous permet de suivre un utilisateur sans passer par sa page ou par un outil d’une tierce partie (fait par quelqu’un d’autre que Twitter). Exemple: follow @letechnophile. Le contraire ne semble cependant pas vrai : vous ne pouvez utiliser la commande « unfollow [utilisateur] » dans un tweet pour cesser de suivre un compte. Il faut visiter la page du compte de cet utilisateur pour ensuite utiliser la fonction « Ne plus suivre [utilisateur] ». Vous pouvez toutefois utiliser les commandes « OFF » ou « LEAVE » dans un tweet, suivies du nom de l’utilisateur (comme pour la commande « follow », ci-dessus), afin de cesser de recevoir les mises à jour de cet utilisateur, mais vous serez toujours considéré comme un abonné de ce compte jusqu’à ce que vous ne cliquiez sur « Ne plus suivre… ».
     
  • Soulignons aussi la distinction entre les deux formulations suivantes:
    • @letechnophile Salutations! et
    • Salutations à @letechnophile !

    Le premier ne sera visible qu’aux gens qui suivent également @letechnophile, tandis que le second sera visible à tous vos abonnés. À utiliser selon la pertinence du message envoyé.

Quelques règles d’éthique

Il ne suffit pas d’avoir un compte Twitter pour que les gens nous suivent, sauf peut-être les polluposteurs (ou spammers), qui se mettent à suivre des centaines de comptes dans l’unique but d’avoir de la visibilité.

D’autres tentent par tous les moyens de faire la promotion de leurs produits ou services, même en répondant à des tweets légitimes (ça m’est vraiment arrivé):

Mon tweet portait sur des chaussures Nike à l’effigie de Super Mario. Le propriétaire du compte @shoes_fr (une boutique de chaussures en ligne) l’a probablement remarqué en effectuant une recherche sur la compétition et m’a répondu ceci :

@letechnophile Et il y a aussi les pumas qui te donnent des ailes: http://bit.ly/aozDPN

Ce lien ne visait qu’à annoncer une paire de souliers banale sur une boutique en ligne (Rien à voir avec Super Mario ou un autre jeu, ni même les « ailes » dont il parlait! D’ailleurs, le lien fonctionne encore au moment d’écrire ces lignes) et est donc considéré comme étant du spam, même s’il s’agit en quelque sorte d’une « réponse » à un tweet que quelqu’un a écrit.

N’oubliez pas: Twitter est un réseau social. Il est donc important de savoir bien se comporter.

Voici quelques conseils simples mais qu’il est primordial de suivre afin d’améliorer la qualité de vos échanges avec vos abonnés :

  • Si quelqu’un retweet l’un de vos messages, remerciez-le. Il sera plus enclin à récidiver auprès de quelqu’un de poli qu’envers un pur étranger.
    Twitter : Merci pour le RT!
  • Si quelqu’un vous liste dans un tweet de #FF (FollowFriday), remerciez-le ou, si vous le juger approprié, rendez-lui la politesse auprès de vos abonnés. Ils pourraient ainsi découvrir un compte fort intéressant et vous en être reconnaissants.
  • Lorsque quelqu’un vous salue personnellement, vous écrit ou vous pose une question, répondez-lui (vous pouvez lui répondre en privé, si vous jugez que c’est préférable)
  • Souhaitez la bienvenue à vos nouveaux abonnés. Vous démontrerez alors de l’intérêt envers eux et créerez déjà un premier contact, facilitant les communications futures.
  • Créez une ou plusieurs listes publiques et listez les comptes que vous jugez pertinents dans ces listes. Donnez-leur un titre court, puis une description claire et précise. Vos abonnés vous seront reconnaissants de cette visibilité supplémentaire.
    Twitter : Liste de comptes

Et après?

Vous êtes maintenant prêt(e) à utiliser Twitter. Dans mon prochain article, je vous fournirai une liste d’outils pour mieux gérer votre compte Twitter, ainsi que des trucs et astuces pour réussir à flotter (ou mieux, nager) dans cette mer d’information-pas-toujours-pertinente.

Bird Icons created by Myrto Orfanoudaki Simic www.archigraphs.com

Vous aimez cet article? Partagez-le!


avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Comments are closed.

Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images