L’application Desjardins: de la chenille au papillon?

Criez-le!  

iPhone, Desjardins, iOS, application, mobile

Desjardins semble vouloir donner suite aux commentaires reçus sur l’App Store d’Apple au sujet de l’application mobile ayant vu le jour cet automne.

J’ai assisté à un groupe de discussion pour le Mouvement Desjardins hier soir. Le but de la rencontrer était de recueillir des commentaires et suggestions afin d’améliorer l’application iOS parue il y a quelques mois à peine.

J’étais entouré de geeks fort sympathiques – et clients Desjardins, bien entendu – dont Laurent Chouinard (Blog de Laurent), Alexis Cornellier (nouveau podcast de MacQuébec), Frédéric Harper (À la Base 2) et Alexandre Vallières-Lagacé (BlogueDeGeek.net).

Pourquoi les nommer? Pour démontrer le sérieux de la démarche du Mouvement Desjardins qui a décidé de faire parler ceux qui ont soit salué l’initiative au moment de la sortie de l’application iOS, soit critiqué de façon constructive (dans un blogue ou directement sur Twitter).

Le petit détail auquel Desjardins ne s’attendait peut-être pas était le fait que nous nous connaissions tous ou presque (pour ma part, j’avais rencontré tout le monde – ou discuté avec eux sur Twitter ou autre – au moins une fois). L’atmosphère était vraiment détendue et chacun était à l’aise d’apporter son point de vue à tous les niveaux.

La différence (ou devrais-je dire « l’avantage ») d’avoir trié un groupe comme le nôtre sur le volet versus un groupe de gens choisis « au hasard »? L’aspect technique et l’expérience. Je dois avouer que j’étais le moins versé dans l’aspect technique du groupe, n’ayant jamais développé d’application mobile (et cessé de développer des applications tout-court il y a quelques années déjà), mais je me suis plutôt concentré sur l’aspect esthétique et pratique de la chose, laissant aux « experts » le soin de discuter de la façon de faire, tout en respectant les

Sans entrer dans les détails (puisque je ne sais pas ce qui a été retenu de notre rencontre versus ce qui était déjà dans les plans de Desjardins avant même de nous contacter), il a été question de design, d’ergonomie, d’options à ajouter ou à rayer… Bref, à peu près tout y est passé!

À la fin de la rencontre, nous avons pu discuter brièvement avec les gens de l’équipe de Desjardins, qui avaient passé deux heures à nous observer et nous écouter derrière une vitre-miroir (un peu comme dans un interrogatoire policier, les menottes en moins), et ils étaient ravis de nos commentaires. 🙂

Ce que j’ai retenu de cette expérience est la volonté du Mouvement Desjardins de vouloir faire avancer les choses… de vouloir améliorer l’expérience-utlisateur, améliorer la convivialité de l’application.

Beaucoup de choses sont actuellement à corriger, améliorer, voire recommencer. Beaucoup d’idées ont été lancées et chose certaine, personne n’a l’impression d’être allé perdre son temps en ce lundi soir de tempête.

La chenille a préparé son cocon et j’ai déjà très hâte de voir le papillon qui va éclore en tant que « version 2.0 » pour l’application Desjardins!

– – –

Vous aimez cet article? Partagez-le!

  • Tweet
  • Facebook
  • Diggit
  • Delicious
  • Diggit
  • Diggit
  • Diggit

avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Comments are closed.

Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images