Sony lance sa « Tablet S » aujourd’hui

 

Magasin Sony du Centre Eaton à Montréal

Sony lance aujourd’hui sa première tablette Android, baptisée Sony Tablet S.

Bien que le nom manque d’originalité, la tablette elle-même offre un design intéressant : on dirait un magazine replié sur lui-même, offrant ainsi une meilleur prise en main que bien des tablettes actuellement sur le marché.

Mais, hormis le design, est-ce que la tablette a quelque chose d’intéressant à nous offrir, nous, les consommateurs?

Sony Tablet S avec socle

Caractéristiques

La Tablet S roule sous Android 3.1 (Honeycomb), avec un processeur Tegra2 et sera disponible en versions 16 Go et 32 Go.

Son écran de 9,4 pouces affiche une résolution de 1280×800 (suffisant pour jouer des films HD 720p).

On y retrouve la connectique habituelle BlueTooth et Wi-Fi, bien sûr…

Un port miniUSB ainsi qu’un lecteur de cartes SD est disponible sur la tranche de l’appareil.

Sony Tablet S port miniUSB et lecteur SD

Les boutons de volume et de mise en marche se situent sur l’autre tranche…

Sony Tablet S boutons de volume et mise en marche

Une caméra VGA (pour les appels vidéo) se trouve à l’avant. À l’arrière, on retrouve un appareil-photo de 5 mégapixels.

Un socle de recharge servant aussi à transformer la tablette en cadre numérique (mais qui voudrait faire ça?) sera aussi disponible.

Bref, jusque là, rien de spécial. Beaucoup de tablettes Android en offrent autant.

Là où Sony veut tenter de tirer son épingle du jeu, c’est au niveau du multimédia et des jeux.

Divertissement

La Sony Tablet S est compatible DLNA « dans les deux sens », ce qui signifie que non seulement vous pouvez lire du contenu multimédia sur votre console PS3 (ou autre appareil relié à votre réseau), mais vous pouvez aussi partager le contenu de votre tablette avec un téléviseur ou autre appareil compatible DLNA.

On retrouve donc sur la tablette les services Music On Demand, Video On Demand, le Reader Store (le même que sur le lecteur électronique de Sony)…

Une application intéressante : la télécommande intelligente! Sony met à votre disposition une télécommande programmable qui émet tant en infra-rouge qu’en Wi-Fi, ce qui vous permet de la substituer à n’importe quelle télécommande de la maison… et même contrôler la domotique (si vous avez un tel système à la maison).

Côté jeux, la tablette offre une compatibilité avec les jeux PSOne et PSP. Comment y joue-t-on? Les boutons et contrôles apparaissent de chaque côté de l’écran. Je n’ai pas testé la convivialité d’appuyer sur autant de boutons sur un écran tactile, mais je doute malheureusement que l’expérience soit aussi intéressante qu’avec de vrais boutons sur un contrôleur ou une vraie PSP.

On a eu droit à une démo d’un jeu de « pinball » (rien de concluant puisqu’on appuie seulement à deux ou trois endroits sur l’écran dans un tel jeu) ainsi que Crash Bandicoot, mais la démonstration s’est arrêtée à l’amorce du jeu (personne n’a joué), alors difficile de conclure quoi que ce soit.

Sony Tablet S - Crash Bandicoot

Conclusion

Je n’ai tenu la Tablet S que quelques instants dans mes mains, mais elle était légère et se tenait très bien, contrairement à d’autres tablettes que j’ai testées dans le passé.

Les fanatiques de divertissement qui possèdent une PS3 ou PSP seront probablement plus attirés vers cette tablette qu’une autre, mais les prix annoncés aujourd’hui en rebuteront probablement plus d’un.

En effet, la tablette se vend 499$ pour la version 16 Go, 599$ pour la version 32 Go. Elle sera disponible en magasin dès le 17 septembre prochain, mais vous pouvez la précommander et ainsi obtenir un étui ainsi qu’un bon casque d’écoute en prime (une valeur de 100$, nous a-t-on dit).

Restera à voir si Sony fera comme Motorola, puis HP (je parle de la première baisse de prix, pas de la « vente de feu »!), histoire de se tailler une place sur le marché des tablettes Android qui commence à être saturé de produits similaires et au même prix.
– – –

Vous aimez cet article? Partagez-le!


avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Commentaires des visiteurs

  1. avatar
    JC
    1 septembre 2011

    Je ne sais pas ce qu’ils ont tous à proposer des prix aussi prohibitifs et espérer vendre des camions de tablettes. Ils devraient surtout s’aligner sur Asus et Acer s’ils veulent vendre des produits sans aucune valeur ajoutée réelle.


  2. avatar
    StephV
    1 septembre 2011

    Tout le monde a sa propre tablette et s’imagine avoir la meilleure (ou pire, en vendre « parce que c’est une tablette »!).

    Je crois que Sony voulait faire un peu différent avec la télécommande et la compatibilité des jeux PSOne et PSP, mais une télécommande tactile de 10″ de diagonale, c’est GROS… et ça coûte cher si tu la fais tomber du sofa sans faire exprès!

    …et une console style PSP avec des boutons tactiles, ça ne marchera pas. Il aurait fallu mettre des boutons sur les tranches, à la limite, quitte à en laisser quelques-uns sur le dessus (mais bonjour les retouches, pour que ça fonctionne bien!)… 😉


Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images