STAR WARS Identités : un beau tour de «Force»!

Criez-le!  

L’exposition STAR WARS Identités ouvre ses portes aujourd’hui-même au Centre des sciences de Montréal. J’ai eu la chance d’en faire le tour mardi et de prendre une multitude de photos!

Mise sur pied par X3 Productions (un regroupement de trois grandes entreprises montréalaises: gsmprjct, L’Équipe Spectra et l’agence de publicité Bleublancrouge), cette exposition n’est rien de moins qu’une première mondiale!

STAR WARS Identités présente quelque 200 artéfacts provenant des archives de Lucasfilm : maquettes, costumes, croquis… certains jamais montrés au public auparavant.

C’est aussi une quête interactive portant sur l’identité, sur qui nous sommes, ce qui nous définit.

Je vous invite donc à suivre mon expérience

L’expérience RFID

On nous donne un bracelet de caoutchouc contenant une puce RFID avant d’entrer. Ce bracelet sera utilisé sur les différentes bornes interactives et servira à enregistrer les diverses facettes de la vie de notre personnage, ce qui forgera ultimement son identité.  On a aussi droit à un audioguide, aussi équipé d’une puce RFID, qui s’activera selon la section de l’exposition où nous nous trouvons.

De légers irritants

De petits problèmes d’interférence (ou de calibration du signal?) avec l’audioguide m’ont quelque peu agacé mais, dans l’ensemble, ça fonctionne bien. Par problèmes, j’entends que le son démarrait parfois bien en dehors de la zone définie au sol et coupait alors que je ne faisais que me tourner pour regarder ailleurs dans la salle.

L’autre irritant, c’est que si vous n’arrivez pas le premier à une station multimédia, la vidéo a déjà débuté et vous devrez soit sortir de la zone et attendre, soit écouter la fin pour ensuite écouter le début. Par chance, la plupart des écrans affichent une minuscule barre de progression jaune tout au bas de l’image, ce qui vous donnera une idée du temps restant à écouter ou à patienter (voir ci-dessous).

Un véritable tour de « Force »

Ceci dit, l’exposition en soi est très bien montée, tant pour les fans de Star Wars que pour les autres.

Enfants comme adultes y trouveront leur compte: les enfants de moins de 8 ou 9 ans s’émerveilleront surtout devant les maquettes et costumes ou en touchant aux écrans tactiles se trouvant un peu partout sur le parcours. Les plus vieux apprécieront la quête identitaire, surtout s’ils ont l’idée de se créer un personnage tout à fait farfelu – selon les standards de l’univers de la franchise, du moins.

Au total, ce sont dix (10) stations que vous aurez à parcourir afin de définir l’identité de votre personnage. Ces stations représentent des éléments ayant une influence sur le développement d’une personne. En voici la liste :

  1. L’espèce (des humains aux Gungans, en passant par les Wookies et les Ewoks, le choix est vaste!)
  2. L’héritage du bagage génétique
  3. Les parents (êtes-vous des parents exigeants, sévères, ouverts…?)
  4. La culture (sur quelle planète avez-vous grandi?)
  5. Les mentors (quel personnage des films vous inspire?)
  6. Les amis (les gens qui vous influencent – dans mon cas, c’était @CaroCloutier)
  7. Les expériences (ce que vous avez vécu)
  8. L’occupation (musicien, fermier, chasseur de primes, chevalier Jedi…)
  9. La personnalité (êtes-vous impulsif, avez-vous des principes…?)
  10. Les priorités (l’accomplissement, le pouvoir, l’hédonisme…)

Certains de ces choix sont directement reliés avec des personnages, décors ou événements de la série, alors que d’autres proviennent d’un choix tout à fait libre par le visiteur. Si, dans la majorité des cas, les choix proposés seront clairs pour à peu près n’importe qui, d’autres (comme la culture ou les expériences) demandent des connaissances reliées à l’univers de Star Wars : votre personnage provient-ils de la planète Hoth ou encore de Coruscant? Bien embêté celui qui n’a jamais vu les films. Heureusement, ces choix sont souvent imagés et on peut tirer une conclusion aisément.

Ultimement, vous aurez aussi à choisir si vous êtes du bon côté ou du côté obscur de la Force.

Mes impressions

J’ai beaucoup aimé l’exposition, j’ai même trouvé ça un peu court (il faut pourtant un bon 60 minutes pour faire le tour convenablement, en prenant le temps de tout regarder et écouter, mais on en voudrait encore!).

J’aurais cependant aimé voir mes résultats de quête identitaire affichés à l’écran à la fin, afin de permettre aux gens avec qui j’étais de les lire sur place (tout comme j’aurais aimé lire leurs résultats à eux).

Je devrais recevoir ces résultats aujourd’hui (ils ne les envoyaient pas automatiquement par courriel le jour de la conférence de presse). J’ai bien hâte de découvrir ce qui se cache derrière l’être étrange ci-dessous…

Pardon, je parle plutôt de celui-ci…

J’y retournerai cet été, en famille. Cette fois, pas d’appareil-photo. Je me concentrerai sur l’expérience de mes enfants et j’apprécierai pleinement leur émerveillement.

STAR WARS Identités est présentée au Centre des sciences de Montréal du 19 avril au 16 septembre 2012, après quoi, elle se dirigera vers Edmonton pour ensuite parcourir le monde.

Pour plus de détails, visitez le site officiel de l’exposition ou sur le site du Centre des sciences.

Et maintenant… place aux photos!

Voici donc quelques photos prises tout au long de ma visite. Si vous voulez en voir plus, j’en ai publié une quinzaine sur le site de Synchro Blogue (Sympatico).

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous sur l’exposition ou même sur l’article ou les photos!

– – –

 

Vous aimez cet article? Partagez-le!

  • Tweet
  • Facebook
  • Diggit
  • Delicious
  • Diggit
  • Diggit
  • Diggit

avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Commentaires des visiteurs

  1. avatar
    David Robitaille
    19 avril 2012

    Quand j’ai visité l’exposition Indiana Jones l’an passée, les appareils photos étaient strictement interdits, ils ramassaient même les téléphones cellulaires.

    Est-ce que ce sera le cas pour cette exposition?


  2. avatar
    StephV
    19 avril 2012

    Honnêtement, je n’ai aucune idée. C’était une conférence de presse pour les médias, alors on a pu prendre des photos, mais c’est fort possible que ce soit interdit, si c’était le cas pour Indiana Jones.


  3. avatar
    Escabeau
    20 avril 2012

    Les photos rendent très bien. Il aurait été dommage d’interdire les appareils photos. J’ai visité une exposition similaire à Paris à la cité de la Vilette avec aussi des dispositifs de réalité augmentée.


  4. avatar
    StephV
    20 avril 2012

    Merci! Avec de la réalité augmentée ça devait être très intéressant!


  5. avatar
    David Robitaille
    20 avril 2012

    Finalement, il semble que se soit permis :

    http://www.starwarsidentites.com/#!/foire-aux-questions/details

    L’utilisation d’appareils photo et de caméscopes est-elle permise sur les lieux de l’exposition?

    Oui. Les visiteurs sont autorisés à prendre des photos et à filmer des vidéos aux fins d’usage personnel durant l’exposition. Veuillez noter cependant que l’utilisation d’un flash et d’un trépied est interdite. Par ailleurs, les photographes chargés de prendre des photos pour les médias ou tout autre usage professionnel doivent être accompagnés d’un membre du personnel du musée, qui aura donné son autorisation au préalable.


Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images