TAG taxi : finie, la chasse au taxi!

Criez-le!  

Qu’y a-t-il de pire que de chercher un taxi en fin de soirée ou d’attendre, après en avoir demandé un, sans trop savoir quel sera le délai exact?

Le service TAG taxi résout ces problèmes!

 

Comment ça marche?

C’est tout simple : TAG taxi fonctionne par géolocalisation, via une application pour iPhone.

Vous créez un profil avec votre prénom, votre numéro de téléphone (cellulaire, de préférence) ainsi que votre adresse courriel et indiquez si vous êtes un homme ou une femme. C’est tout!

À quoi sert ce profil?

À vous identifier lorsque le chauffeur arrive, supposant qu’il y ait plusieurs personnes attendant un taxi sur le même coin de rue que vous… ou à vous contacter en cas de problème ou retard (ce qui ne m’est pas arrivé les deux fois où j’ai utilisé le service, mais le chauffeur a tout de même demandé si j’étais bien « Stéphane » à son arrivée sur les lieux).

 

Et ensuite?

Ensuite? Vous appuyez sur le bouton « TAG-moi » (ci-dessous) afin de déterminer votre emplacement exact. Si l’adresse détectée n’est pas la bonne, vous avez toujours la possibilité de la modifier à la main avant d’envoyer votre demande.

Pour le moment, le service ne dessert que l’ile de Montréal et, malgré ce que l’on peut lire sur le site ou sur la description de l’application dans iTunes, il n’y a pas que le Centre-Ville qui soit desservi : j’ai pu demander qu’un taxi vienne me chercher au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Guizot, dans le nord de la ville (soit quelques rues à l’ouest du métro Crémazie), ainsi que sur la rue Bernard, dans le Mile-End.

Une fois votre adresse de départ confirmée, vous pouvez indiquer le mode de paiement, le type de véhicule souhaité, si vous avez des bagages avec vous (skis, vélo…) et autres détails du genre.

Après confirmation et un délai que quelques secondes à peine, l’application vous indique le véhicule ayant répondu à l’appel, ainsi que son emplacement sur la carte.

Et c’est là la magie de TAG taxi : vous savez OÙ se trouve le taxi qui viendra vous chercher! Plus besoin d’attendre sans savoir si la voiture arrivera… plus besoin de courir dehors l’hiver, si la voiture est à 14 coins de rue. Vous la voyez même se déplacer en temps-réel (ou presque)!

 

À l’intérieur du véhicule, on voit les informations envoyées au chauffeur qui a accepté de prendre la course sur son tableau de bord.

Une fois la course terminée et réglée, vous êtes invité à l’évaluer (conduite et courtoisie du chauffeur, propreté du véhicule…).

Vous pouvez ensuite consulter les courses précédentes dans votre historique. Le seul hic, c’est que l’historique ne contient que l’adresse de départ et l’évaluation.

 

Mes impressions et suggestions

S’il s’agit d’un départ en lion pour ce service, il y a évidemment place à amélioration.

J’aurais aimé que l’historique contienne un champ pour indiquer le coût et la destination, pour évaluer une course future ou simplement pour entrer dans son budget.

En complément de ma suggestion précédente, la possibilité d’indiquer la destination à l’avance dans l’application pourrait être intéressant, puisqu’il serait alors possible pour les concepteurs d’intégrer un carnet d’adresses « favorites » ou « fréquemment utilisées ».

Il faudrait toutefois contenir cette information (la destination) à l’intérieur de l’application, à l’usage du client seulement : si les chauffeurs voient la destination avant d’embarquer le client, certains pourraient décider de ne pas aller dans telle ou telle portion de la ville ou en banlieue… ou encore que la course est trop courte pour être « payante ».

 

Le verdict

L’application étant gratuite, elle offre l’avantage énorme de connaître l’emplacement du taxi qui viendra vous chercher. Le chauffeur connaît votre prénom et les chances de vous faire « voler » votre taxi par quelqu’un d’autre sont réduites, voire éliminées.

La zone desservie est encore un peu restreinte et une seule compagnie de taxi (CO-OP) participe au projet, mais la situation risque de changer au cours des prochains mois et le système deviendra peut-être comme en Europe, où il est possible de CHOISIR le taxi le plus près, peu importe sa bannière (c’est un chauffeur qui m’a parlé de ça).

D’ici-là, je vous suggère d’encourager la compagnie de taxi CO-OP qui a su prendre un certain risque en adoptant le projet aussi rapidement. Si le service est un succès, c’est évident que la zone sera élargie et que d’autres bannières se joindront au projet!

L’application TAG taxi est disponible gratuitement sur iTunes. Essayez-la!

Mise à jour: Je viens de découvrir que Taxi Diamond aussi offre une application mobile (iOS et Android). Je ne l’ai toutefois pas testée et ne peux comparer les deux services. Par contre, j’ai seulement peur que chaque entreprise y aille de sa propre initiative et qu’on se retrouve avec autant d’applications mobiles que de bannières de taxi, ce qui est aussi pratique que d’avoir une carte de points (ou « fidélité ») par boutique : ça prend de la place et devient mélangeant! À suivre, donc…

 

Vous aimez cet article? Partagez-le!

  • Tweet
  • Facebook
  • Diggit
  • Delicious
  • Diggit
  • Diggit
  • Diggit

avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Comments are closed.

Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images