Motorola : quand le téléphone devient VRAIMENT intelligent!

 

Maintenant que Samsung a perdu la première phase d’un procès contre Apple qui l’accusait de fabriquer des appareils trop similaires aux siens…

Maintenant que Google Play a rejoint l’App Store d’Apple en termes de quantité d’applications (600 000 contre 650 000 respectivement, en date de juin 2012) et que ce nombre n’a plus d’importance…

Maintenant que la majorité de la population comprend le fonctionnement d’un écran tactile, mais n’a toujours pas compris qu’il fallait mettre son téléphone en mode vibration au restaurant ou au cinéma…

Il est temps de passer à la véritable définition d’un “téléphone intelligent”.

Qu’est-ce qu’un téléphone intelligent?
Un téléphone qui peut lancer des applications pour donner la météo, jouer à des jeux, stocker des notes manuscrites, vocales ou en images et accomplir d’autres actions plus ou moins complexes pouvait être considéré comme étant un “téléphone intelligent”… jusqu’à récemment.

Toutefois, Motorola vient de donner un tout autre sens à cette expression en intégrant les “actions intelligentes” (ou Smart Actions) sur sa gamme d’appareils mobiles.

Des actions “intelligentes”?
Le concept est tout simple: vous créez une ou plusieurs conditions selon lesquelles votre téléphone déterminera s’il doit modifier certains de ses paramètres ou, même, de ses fonctionnalités (appelées « déclencheurs »), puis vous déterminez quelles seront les actions à entreprendre une fois ces conditions rencontrées, tel qu’illustré ci-dessous.

Par exemple: lorsque vous êtes au bureau, vous pouvez, au moyen d’actions intelligentes, programmer votre téléphone pour qu’il désactive le Bluetooth, active le WiFi, en plus de changer le fond d’écran du téléphone pour y afficher le logo de l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Vous entrez dans une réunion? Votre téléphone bloquera les appels entrants de tous vos contacts (sauf ceux de votre mère et votre conjoint(e), bien sûr). Évidemment, le mode “réunion” activera aussi le mode vibration, pour éviter que votre téléphone ne sonne à un mauvais moment…

À l’inverse, dès que vous sortirez d’une certaine zone entourant votre lieu de travail (quelques mètres, soit la précision du GPS avec lequel l’appareil travaille), vos paramètres redeviendront ceux du “mode déplacement” que vous aurez prédéfinis dans une autre action intelligente, désactivant le WiFi pour augmenter la durée de vie de la pile du même coup.

Vous allez vous entraîner au gym tous les matins? Pas de problème. En arrivant au gym, le téléphone bloquera les appels entrants, envoyant alors un texto aux gens qui vous appellent, leur disant que vous êtes en pleine séance de musculation… sans oublier de lancer votre playlist que vous avez pris soin de créer expressément pour le gym.

Encore mieux: vous oubliez souvent de charger votre appareil? Vous pouvez lui donner l’ordre de vous afficher un rappel lorsque vous êtes à la maison, le soir après 22 heures, et que votre appareil n’est pas en charge alors que la batterie tombe sous la barre des 45% (ou le pourcentage de votre choix).

Vous utilisez votre voiture? Transformez votre téléphone en GPS ultra-puissant (avec de gros boutons pratiques!) en programmant un « Mode Conduite »…

De plus, vous pourriez, par la même occasion, rediriger les appels de votre cellulaire directement à la maison, le temps que vous y êtes, avec une autre action, en plus de vous souhaiter la bienvenue (ou aviser votre douce moitié que vous êtes arrivé et que vous vous occupez du souper!).

Motorola m’a convaincu!
Voilà ce que l’on peut dorénavant appeler un “téléphone intelligent”! Évidemment, c’est vous qui dictez les règles et comportements que votre téléphone adoptera, mais il les suivra!

La compétition a intérêt à créer un outil de ce genre ou Motorola ira leur voler des parts de marché, à mesure que les consommateurs réaliseront à quel point ce simple petit logiciel peut non seulement augmenter la durée de vie de la pile de leur appareil, mais aussi leur simplifier la vie et leur éviter plusieurs irritants!

Avez-vous déjà utilisé les actions intelligentes de Motorola?

– – –

Vous aimez cet article? Partagez-le!


avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Commentaires des visiteurs

  1. avatar
    Charles
    6 septembre 2012

    Humm ça fait déjà un bon moment que je fais cela avec « automate it pro » je ne vois pas ce que motorola a de si intelligent.


  2. avatar
    StephV
    6 septembre 2012

    Je ne connaissais pas l’existence de l’app AutomateIt et je suis persuadé qu’une multitude de gens sont dans la même situation.

    Ce que Motorola a fait d’intelligent, c’est qu’ils ont intégré cet outil pour s’assurer qu’elle fonctionne sur tous les modèles. Ça leur permet aussi de se distinguer des autres appareils.

    Les appareils Android sont tellement similaires que chacun y va avec ce qu’il croit être un « avantage sur la concurrence ». Si ça se trouve, l’un a peut-être même été copié sur/inspiré par l’autre, mais je n’ai rien vu de tel sur iOS ou Windows Phone et ça manque cruellement (surtout sous iOS ou, à moins de déverrouiller l’appareil, on ne peut même pas avoir un raccourci pour activer ou désactiver le Bluetooth sans passer par 3 ou 4 niveaux de menus).

    Pour ceux que ça intéresse: https://play.google.com/store/apps/details?id=AutomateIt.mainPackage&hl=fr (version Pro @ 1.60$)


  3. avatar
    StephV
    6 septembre 2012

    Je viens d’essayer un peu plus longuement AutomateIt et je constate plusieurs trucs agaçants…

    De 1: on ne peut configurer qu’UNE action par « trigger », tandis qu’avec les Motorola SmartActions, on peut en ajouter autant qu’on veut (par exemple: à notre arrivée à la maison, on peut désactiver le GPS, activer le WiFi, changer le wallpaper, transférer nos appels à notre ligne terrestre, etc. en UNE SEUL règle).

    De 2: on ne peut déterminer l’ordre dans lequel les règles sont effectuées lorsqu’activées, ce qui fait qu’une règle créée avant une autre pourrait annuler l’effet d’une autre règle effectuée ensuite… et pas question de tout recommencer une fois qu’on a 10 ou 12 règles d’établies, on perd trop de temps!

    Je ne sais pas si la version payante élimine ce que je considère des limitations importantes, mais si oui, il est clair que la version de base ne sert qu’à essayer/comprendre le fonctionnement et que l’on a pas vraiment le choix de payer. 😉


  4. avatar
    StephV
    8 septembre 2012

    Bon, après tests, la version payante élimine effectivement plusieurs limitations, mais demeure plus complexe à utiliser (on doit prévoir sélectionner un « Événement composé ET » ou « Événement composé OU » pour des déclencheurs multiples, même chose pour les actions… on doit choisir « Action d’association », sinon on ne peut effectuer qu’une seule action.

    L’interface de SmartActions est plus fluide en ce sens, mais la nouvelle version d’AutomateIt Pro (que je teste en version Bêta depuis ce matin) améliore quelque peu la convivialité.

    Je vais toutefois le suggérer à l’auteur, en même temps qu’un petit problème que j’ai détecté (ou un truc mal compris): lorsque l’on modifie une règle déjà sauvegardée, on ne peut que modifier les paramètres de l’action choisie… on ne peut CHANGER d’action (effectuer une action différente ou encore ajouter une nouvelle action en passant par une « Action d’association »).

    Quelque peu frustrant.

    Enfin, SmartActions permet de désactiver temporairement (en glissant avec le doigt) n’importe quel « trigger » ou n’importe quelle action, plutôt que de désactiver une règle au complet. Pratique, si (supposons) on entre dans une réunion et que, pour une fois, on a pas à filtrer les appels ou, au contraire, on ne veut en laisser passer AUCUN (ni même sa douce moitié)… 😉

    Ce sont de petits détails, mais qui font toute la différence à mon avis. Si AutomateIt Pro peut parvenir à offrir ça aussi, alors là, SmartActions n’aura plus grand intérêt, mais d’ici-là, j’opterais pour un appareil Motorola, à caractéristiques techniques égales ou similaires avec un autre appareil Android.


  5. avatar
    StephV
    8 septembre 2012

    Je ne connaissais pas non plus et elle semble complète (voire complexe). Par contre, à 6$ c’est un peu moins tentant de payer pour « l’essayer ».

    Merci pour la suggestion!


Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images