[Test] Ultraportable Asus Taichi21

 

Asus Taichi21

J’attendais le Taichi depuis son annonce en juin dernier. Non, en fait, j’attendais un appareil de la même veine que le Taichi depuis que j’ai éprouvé le besoin d’avoir un portable tout court, c’est à dire: fin-2008.

J’ai toujours préféré les gros boitiers “desktop” aux portables parce que j’étais un gamer avant de me lancer de nouveau dans la rédaction, et je pouvais choisir ma configuration pièce par pièce… alors les portables, très peu pour moi.

De toute façon, avant 2008, il fallait débourser des centaines de dollars supplémentaires pour avoir une “machine de gaming” digne de ce nom.

Alors en juin dernier, lorsqu’Asus a annoncé le Taichi: un ordinateur avec DEUX* écrans tactiles en Full HD (1920×1080 pixels), j’étais aux anges. J’ai commencé à casser les pieds à la twittosphère avec “mon Taichi” que j’attendais.

Puis vient le moment de passer la commande, le 16 octobre, et l’attente commença… jusqu’au début novembre, où je reçus un avis de délai concernant ma commande: pas avant le 7 décembre. Quatre longues semaines de plus à attendre. Puis, début décembre, un autre avis de délai jusqu’au 19 décembre… puis un autre jusqu’à la fin-janvier 2013… de quoi me rendre FOU!

* Lisez le reste de l’article, pour plus de détails sur cette inexactitude… 😉
 

L’attente enfin terminée
Le 19 décembre, je reçois un avis d’expédition de ma commande. Le dernier délai n’aura pas eu lieu et le Taichi est expédié. Je le recevrai le 21 au soir, puisque le facteur est passé pendant que je m’étais absenté (grrr!).

Arrivé à la maison, je déballe le précieux objet avec frénésie. Depuis le temps que je l’attends!

Bon, l’appareil n’allume pas. Pas de problème, on le branche: ça marche. Ensuite, l’écran tactile interne ne fonctionne pas… peut-être une question de pilote pas encore installé, Windows peut parfois être capricieux.

On va essayer l’écran externe, à l’endos du couvercle (un des éléments géniaux du Taichi, qui lui permet de devenir une tablette sans avoir à effectuer des pirouettes acrobatiques en tournant ou culbutant le panneau en entier: il suffit de le configurer pour qu’il s’allume lorsque l’on referme le couvercle). L’écran externe fonctionne. Bizarre.

J’effectue une petite recherche sur Google pour me rendre compte que l’écran principal (interne) n’est PAS tactile, finalement. Mon erreur… il semblerait que c’est un fait connu depuis près de deux mois! Je déchante un peu et m’en veux de ne pas l’avoir vu avant, ce qui aurait diminué mes attentes face à ce produit.

Le point positif qu’apporte cet écran, cependant, c’est qu’il arbore un fini mât, ce qui réduit les réflexions, si l’on compare avec l’écran externe.

Asus_Taichi_mode_portableAsus Taichi mode tablette et mode portable (ou ultrabook)

Les accessoires
J’explore ensuite le reste du contenu de la boite. Asus a fait un super boulot non seulement avec l’emballage, mais avec les accessoires qui viennent avec le Taichi.

On y retrouve donc un stylet pour utiliser avec l’écran tactile… stylet qui fonctionne avec une pile AAAA (oui, vous avez bien lu: AAAA! On trouve ça où, ces piles? Je devrais chercher un brin, car je ne me souviens pas en avoir déjà vu, honnêtement), une pochette avec des câbles adaptateurs miniHDMI à HDMI, USB à Ethernet – un vrai bon flash de la part d’Asus, puisque le boitier ne possède pas de port Ethernet intégré. Asus a également inclus une carte “Prestige” pour le service après-vente, qui couvre même les dommages ACCIDENTELS (oui, si vous ÉCHAPPEZ votre Taichi, c’est couvert! Impressionnant!).

L’ordinateur vient même avec un étui protecteur tissé! Pas un truc en tissu mou, un truc qui protège, avec un compartiment pour ranger le stylet en prime. 😉

Asus Taichi accessoires

 

Mon test
L’ordinateur fonctionne et performe bien, même s’il m’est arrivé à quelques reprises d’avoir l’impression que l’écran tactile ne répondait pas, en mode tablette… Est-ce dû au mode d’économie d’énergie? Est-ce le processeur Core i5 qui peine à suivre? Le Taichi manque-t-il de mémoire vive (Il n’y a « que » 4 Go)? Ou étais-je simplement malchanceux ou trop pressé de tout découvrir?

Aucune idée. Je ferai plus de tests encore et vous reviendrai à ce sujet.

Ceci dit, le clavier rétroéclairé offre 3 intensités de lumière (ou un 4e, en mode « éteint »), ce qui est pratique pour ne pas réveiller l’être cher qui dort à nos côtés.

Asus Taichi clavier rétroéclairé

Le pavé tactile est TRÈS bien conçu et supporte les gestuelles de 1 à 3 doigts, ce qui permet d’effectuer beaucoup d’actions et fait même presque pardonner le fait que l’écran ne soit pas tactile – mais entre vous et moi, j’aurais laissé tomber le pavé pour mettre un écran tactile. On est en 2013!

Il est aussi très léger et mince, ce qui en fera un précieux allié sur la route, comme à la maison (ou au travail).

On y retrouve la connectique Bluetooth 4.0, WiFi 802.11 a/b/g/n, deux ports USB 3.0, un port audio combiné, un port micro HDMI, un port mini VGA, ainsi que des boutons sur la tranche pour contôler le volume, ainsi que deux caméras: une Web (1080p) et une de 5 mégapixels, du côté tablette.

Asus_Taichi_ports_droite Asus Taichi ports connectique

Côté audio, des enceintes Bang & Olufsen ICEPower, rien de moins! (mais on s’entend que ce ne sont pas des enceintes de cinéma maison, côté puissance… soyons réaliste)

La batterie, maintenant. Asus prétend que le Taichi pourra rouler durant 5 heures sur une charge, mais mes 2 premières charges me donnaient 2h50 à près de 90%. Un ultraportable ou une tablette qui n’offre que 3 heures, 3 heures trente d’autonomie, c’est faible.

Or, après quelques charges et une utilisation plus “normale”, j’ai réussi à obtenir des temps d’autonomie de 4h50, puis 4h15, lorsque l’appareil était presque complètement chargé. Ça m’a rassuré – il est vrai que le Bluetooth était activé dès le départ (ce que je n’avais pas constaté) et que le WiFi, le disque dur et l’ordinateur en général sont plus sollicités au moment de la configuration initiale et de l’installation de dizaines de logiciels d’un seul coup.

Notez qu’il est aussi possible de configurer une foule de paramètres afin d’augmenter l’autonomie de la batterie (réduire les performances du processeur, la luminosité, etc.).

Parlant de configuration, il est possible d’afficher sur l’un ou l’autre des écran, ou sur les deux de façon simultanée (soit le même contenu, soit du contenu différent!). Génial!
 
Taichi21 vs Taichi31
Une précision s’impose… on voit souvent “Taichi21” sur le Web – et c’est de ce modèle dont il est ici question. Il s’agit en fait de la configuration “de base”, avec écran de 11,6”, processeur Intel Core i5, 128 Go de stockage (SSD SATA III), sans lecteur SD.

Le modèle « deluxe », lui, est équipé d’un processeur Intel Core i7, de 256 Go de stockage et d’un lecteur SD, entre autres choses, mais coûte 300$ de plus.

Viennent ensuite les déclinaisons du Taichi31, identiques aux deux modèles du Taichi21, mais avec écrans de 13,3″ (toujours en 1920×1080).

Pour ma part, je préférais la version 11,6” pour avoir un ordinateur plus compact, mais disons que le texte dans les applications Windows standard est relativement petit, en pleine résolution HD sur un écran de cette taille.

Par contre, comme le disque dur contient une image pour réinstaller Windows au besoin, vous ne verrez qu’environ 95 Go d’affichés dans les propriétés du disque, et encore moins d’espace disponible, une fois vos logiciels installés.

 

À deux doigts de la perfection…
À cause de l’unique écran tactile et des 30 Go de stockage “perdus” dès le départ, le Taichi21 m’a un peu désillusionné. Je dois toutefois admettre que mes attentes étaient TRÈS élevées, voire utopiques. Un peu comme lorsqu’on entend tellement parler d’un film ou d’un jeu vidéo et qu’au moment de le voir ou d’y jouer, on reste un peu sur sa faim.

Toutefois, si on compare le prix du Taichi21 (soit 1300$) au prix des autres ultrabooks, le Taichi en offre beaucoup pour votre argent. L’appareil est bien conçu et tout ce qui vient avec aussi.

C’est le design qui est probablement un peu trop en avance sur son temps, ce qui fait qu’Asus a dû couper dans certaines options afin d’éviter de devoir le vendre près de 2000$.

Aussi, si vous l’utilisez avec la souris Logitech Touch T620 dont je vous ai parlé sur le blogue Branche-toi de Best Buy, vous avez là une machine fort intéressante! (et attention, son prix descend parfois à 49,99$!)

Au final, je lui donne donc un 8/10. C’est un très bon achat, bon rapport qualité/prix (maintenant que vous savez à quoi vous en tenir) et vous épaterez la galerie en refermant le couvercle pour l’utiliser comme tablette! 😉

– – –

Surveillez mon article sur la tablette Microsoft Surface en janvier! Elle peut s’avérer une excellente alternative à un ordinateur portable (tout dépend de vos besoins, évidemment).

 

Vous aimez cet article? Partagez-le!


avatar

Auteur :

Stéphane Vaillancourt est passionné par la technologie. Il a exploré le design de sites web, les jeux vidéo (comme joueur, designer et programmeur), la photo numérique et même la musique électronique... Il partage maintenant sa passion avec vous! Vous pouvez aussi retrouver ses chroniques sur Canoë Techno (QMI), ainsi que le blogue de zTélé. Il anime également une émission de webradio (podcast) sur la photographie, Objectif Numérique, où il traite de la photo tant pour les débutants que les plus expérimentés.   Dans le passé, il a aussi écrit pour Branche-toi (Best Buy), Branchez-Vous, Sympatico.ca (Synchro Blogue), Geekbécois ainsi que dans le magazine Primeurs (Super Écran).

Commentaires des visiteurs

  1. avatar
    Jonathan Goulet
    27 décembre 2012

    Personnellement, cet ordinateur m’intéresse énormément puisqu’il est d’un seul morceau, compact, et a le côté convivial d’une tablette avec son écran tactile.

    J’ai acheté le Samsung ATIV smart pc pro, parce que je suis un vendu de la compagnie sud-coréenne. Je suis tellement déçu, du service à la clientèle, mais surtout du clavier. Par contre, la puissance, l’écran tactile, le stylet (qui ne demande pas de pile) et l’autonomie de la batterie sont sans reproche et mon fait hésiter pour un éventuel remboursement.

    Le clavier qui sert de socle à la « Transformer » d’Asus a une mauvaise connections, causant une perte de contact avec l’écran, faisant en sorte que la rédaction peut être ennuyante par moments et plus longue que prévu, causé par les interruptions multiples.

    Je n’opterais pas pour la Surface de Microsoft pour, peut-être la même raison. Quand j’écris, c’est souvent sur un divan, dans un café ou peu importe l’endroit, car, ce n’est pas mon travail, mais pour le plaisir de m’exprimer sur mon blogue. Je veux un ordinateur léger et confortable pour mes cuisses puisque, comme en ce moment, j’écris bien assis sur un fauteuil avec l’ordinateur sur mes jambes.


  2. avatar
    Famous design
    15 janvier 2013

    J’ai également eu l’occasion de tester le Taichi, mais dans sa version « 31 ». J’avais une appréhension principale vis-à-vis de la solidité de cet ordinateur, notamment pour un portable qui a vocation à être trimbalé un peu partout. Eh bien j’ai été agréablement surprise, à la fois par la solidité de l’ensemble, mais aussi par la finition ! L’écran tactile est pratique, la résolution sympathique et la puissance vraiment sympa pour le prix de la machine.

    Par contre, je ne connaissais pas l’existence du SAV pour dommages accidentels, un vrai plus ! Je vais peut-être craquer 🙂


  3. avatar
    StephV
    15 janvier 2013

    Le gros hic du Taichi, c’est la pile. Finalement, je n’ai pas réussi à retrouver une autonomie de plus de 3h30 après mes tests initiaux. Je suis pourtant en mode économie d’énergie et tout, mais il semblerait que dès que l’on utilise le moindrement l’appareil, la pile se draine en 3h, 3h30 tout au plus. Vraiment dommage.

    Je vais contacter Asus pour leur faire part du problème parce que ce n’est pas occasionnel et je n’ai JAMAIS atteint les 5 heures annoncées… pas même une fois.


  4. avatar
    DiP
    2 février 2013

    Il a l’air intéressant mais pour l’instant je m’attache à mon laptop optimisé avant de changé.
    Bon rapport qualité/prix quand même.
    Merci pour l’article.


  5. avatar
    Julian
    19 février 2013

    Bonjour,

    J’hesite franchement entre differents UltraBooks, mais le Taichi 31 est particulierement attirant, car il semble assez simple de passer du mode tablette / ordi… travaillant en recherche, c’est attirant pour presenter des donnees a un groupe de gens assis en face…

    Par contre, les 4Go de RAM me font un peu peur…Savez vous si il est possible de rajouter une barrette ou si les emplacements sont deja utilises?
    Je viens de regarder 30mn de test par un utilisateur sur le web. Apparement, les programmes de bases presentent enormement de bugs, qui donnent a la machine bcp de points negatifs…mais j’avoue que l’utilisateur en question est assez impatient et brutal alors j’aurais aime avoir votre avis: avez vous rencontre differents bugs depuis acquisition? Surtout dans les transitions d’ecrans et reponse de l’ecran tactil.

    Merci pour l’article et j’espere la reponse, ce genre de rapport aide enormement lors de l’achat.


  6. avatar
    StephV
    19 février 2013

    Tout d’abord, la grosse déception est l’autonomie de batterie: 3 heures en moyenne.

    Aussi, le fait de n’avoir qu’un écran tactile (externe) est confondant durant plusieurs jours… lorsqu’on ouvre le capot, on voudrait toucher à l’écran! Ça finit par passer, mais la frustration est présente, au début. 😉

    Enfin, côté mémoire, ça roule, puisque je n’ai pas fait de traitement photo (Photoshop, Lightroom, etc.), de montage vidéo ni de jeux… pour travailler, c’est parfait.

    Par contre, après plusieurs semaine d’utilisation, je peux confirmer qu’il y a en effet quelques petits bugs… des paramètres qui se réinitialisent (comme l’action à la fermeture du capot: ce qui permet d’activer l’écran tactile, plutôt que de mettre l’ordinateur en veille, par exemple!)… le clavier virtuel qui disparait après avoir tapé le premier caractère de son mot de passe au login Windows…

    Bref, tous des trucs liés à la personnalisation faite par ASUS et non des bugs de Windows 8, à mon avis, mais ils sont néanmoins présents et agaçants.

    Par contre, c’est presque jouissif d’utiliser cet appareil chaque fois, si on fait abstraction de ces petits bugs (qui sont intermittents, sauf celui du login, mais on s’y fait, et ça pourra être corrigé avec une mise à jour, je suppose).

    Et des apps Windows RT, je n’en utilise pas énormément, mais celles que j’ai utilisées fonctionnaient bien.


  7. avatar
    julien
    18 avril 2013

    Bonjour,

    Je suis moi-même l’heureux propriétaire d’un Asus Taichi 31, acheté chez Darty il y a environ 2 semaines.
    Mais ce matin, quelle n’était pas ma stupeur quand j’ai sorti la bête de sa sacoche et que j’ai constaté que ma dalle tactile était cassée!!!
    J’ai vu dans ton post que Asus garanti l’objet même en cas de choc, d’où tiens-tu l’information STP?
    Ce serait une excellente nouvelle pour moi, mais je n’oses y croire tellement cela semble trop beau pour être vrai!

    Merci d’avance,
    Julien


  8. avatar
    StephV
    18 avril 2013

    Dans la boite du Taichi, il y avait une carte de la taille d’une carte de visite, où il y avait inscrit: « Asus – Carte Prestige ». Et dans le manuel, sous la section « Garantie », les détails y figuraient.

    Je te suggère de consulter ton manuel, puis de contacter directement Asus (que la mention y figure ou non – car ça varie peut-être d’un pays à l’autre?) afin d’en avoir le coeur net.


  9. avatar
    Julien
    20 avril 2013

    Bonjour,

    Alors pour ce qui est du manuel il est bien précisé dedans que sont exclus de la garantie les dommages causés par l’utilisateur.

    J’ai tout de même contacter Asus, qui m’a confirmé la chose, j’ai essayé chez Darty, idemn!

    Je vais donc devoir passer à la caisse, ou bien faire marcher la responsabilité civile d’un tiers, cela dépendra du prix de la réparation!

    Mais mon autre souci est que pour connaître le prix de la réparation, il faudrait que j’envoie la bête chez Asus, afin d’avoir un devis sous 2 à 3 semaines!
    De par l’utilisation professionnelle que j’en ai, je ne peux me permettre ce délai!

    Pensez-vous qu’à moyen terme la pièce de rechange (dalle tactile 13,3″ adaptée au Taichi) puisse être disponible dans le commerce?

    Je me sentirais tout à fait capable de faire la réparation moi-même, à condition d’avoir la pièce!

    Merci de votre aide,

    Julien


  10. avatar
    StephV
    20 avril 2013

    Je n’ai aucune idée. Il faudrait voir avec Asus pour la pièce de rechange. C’est vraiment une situation malheureuse…

    Bonne chance!


Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images