[Mise à l’essai] Nokia Lumia 830

 

IMG_2171Peut-on créer un téléphone aux qualités haut de gamme tout en respectant un prix abordable? C’est le pari qu’ont pris Nokia et Microsoft avec le tout nouveau Lumia 830.

Nouvellement arrivé au Canada, le 830 est déjà disponible chez plusieurs fournisseurs, comme Rogers, Bell et TELUS. Si le prix hors contrat varie de l’un à l’autre des fournisseurs, jouant entre 400$ jusqu’à 500$, généralement l’appareil est toujours offert à 0$ avec une entente de 2 ans. Lorsqu’on prend en main le Lumia 830 pour la première fois, on a tout de suite envie de dire « mission accomplie, Nokia ». En effet, le sentiment haut de gamme dégagé par l’appareil est bien réel. La coque du 830 est tout en métal et dégage une belle impression de solidité. L’appareil est aussi assez mince, l’un des plus minces créé par Nokia (8.5 mm) surtout avec l’intégration d’un capteur photo muni de stabilisation optique (OIS), mais pas aussi mince que les tout derniers appareils haut de gamme comme l’iPhone 6 (6,9 mm) ou le Sony Xperia Z3 (7,3 mm). Il est aussi relativement léger avec ses 150 grammes sur la balance. À l’arrière, on retrouve un couvercle en plastique qui intègre la recharge sans-fil et qui donne aussi accès à la pile et aux ports internes. Voici les spécifications complètes :

  • Écran IPS de 5 pouces, 1280 x 720 pixels, Gorilla Glass 3
  • Écran Clearblack, mode super brillant pour l’extérieur, super sensible au toucher (fonctionne avec des gants)
  • Processeur Quadricoeur Snapdragon 400, 1.2 GHz
  • 16 Go de stockage, extensible par carte microSD jusqu’à 128 Go
  • 1 Go de mémoire vive
  • Pile de 2200 mAh
  • Recharge sans-fil, standard Qi
  • Dimensions : 139,4 mm x 70,7 mm x 8.5 mm
  • Wifi 802.11n, Bluetooth 4 LE, Miracast
  • Senseurs de vitalité (SensorCore)
  • Réseau :
    • 4G (LTE) : Bande 4, 7, 17
    • 4G (HSPA) : 2100 MHz, 1900 MHz, 850 MHz
    • GSM : 850 MHz, 900 MHz, 1800 MHz, 1900 MHz
  • Appareil photo :
    • 10 Mpix à l’arrière, stabilisation optique (OIS), 6 lentilles, optique ZEISS
    • 0,9 Mpix à l’avant (720p)
  • Logiciel : Windows Phone 8.1, Lumia Denim Update

Physiquement, le Lumia 830 n’a rien à envier aux compétiteurs. Comme indiqué plus haut, le sentiment haut de gamme est bien réel dès qu’on touche l’appareil. Comparativement au Lumia 1020 (qui a été mon appareil principal durant la dernière année), le 830 a à peu près la même largeur même si son écran est plus grand (5 pouces vs 4,5 pouces pour le 1020).

Le verre de l’écran est aussi bien intégré avec la coque avec une petite recourbure juste aux bords, donc votre doigt n’accrochera pas la coque durant l’utilisation et qui dévie un peu les rayons de lumières pour une meilleure visibilité à l’extérieur. C’est un léger détail qui renforce ce sentiment haut de gamme. L’écran est un point faible de l’appareil, mais ce n’est pas pour sa résolution plutôt standard de 720p. En fait concernant la résolution, j’ai beau faire des efforts et regarder l’appareil de très près avec attention, on distingue bien peu les pixels, en partie grâce au design très droit de Windows Phone 8.1. Non, en fait le problème de cet écran se situe plutôt au niveau de la profondeur des noirs qui est moins impressionnante qu’un appareil de type OLED, la faute à une technologie IPS qui a plutôt été utilisée. Les couleurs sont aussi plus froides que sur ces modèles.

En général, ça demeure tout de même un bel écran, mais vous remarquerez la différence au côté d’un Lumia 1020 ou d’un Samsung Galaxy S5. Les contrôles sont toujours très bien positionnés. En fait, tous les appareils Nokia utilisent la même configuration. Tous les boutons sont sur la tranche droite de l’appareil, le volume plutôt vers le haut, puis le bouton d’allumage au centre et enfin le bouton de caméra au bas. Celui-ci se retrouve d’ailleurs à la position naturelle d’un bouton de caméra lorsqu’on tourne le lumia en mode paysage et apporte donc une meilleure expérience caméra. Seuls les fans de vidéos verticales seront déçus de ce choix, mais entre vous et moi, les vidéos verticaux c’est mal ! 😉

Sur le dessus de l’appareil, on retrouve la prise audio et la prise microUSB 2. Si la prise audio est bien située à mon avis, il est toujours étrange de voir un port USB sur le dessus d’un appareil. Rien de bien grave, mais je préfère généralement le positionnement au-dessous de l’appareil. Sous le couvercle arrière, on retrouve évidemment la pile interchangeable, le port microSD et l’emplacement pour la carte nanoSIM. Petite note : le couvercle arrière n’est pas difficile à retirer, mais il faudra un peu de doigté pour bien le remettre en place. Vérifiez bien pour éviter d’avoir un espacement entre le couvercle et le bord de l’appareil.

L’appareil photo fait le boulot

Depuis que j’ai eu le 1020 avec moi durant la dernière année, je suis très exigeant avec le capteur photo des appareils intelligents. Encore aujourd’hui, on peut argumenter que le Lumia 1020 possède le meilleur appareil photo du marché, du moins celui qui peut produire les plus belles photos. Toutefois, le 1020 n’est pas parfait. D’abord, son processeur n’avait pas la puissance nécessaire pour bien gérer son désormais célèbre capteur de 41 Mpix. Le résultat est qu’il était plutôt long de démarrer l’appareil photo et il est fréquent de rater « LE » moment espéré. Aussi, avoir créé un capteur aussi grand muni de stabilisation optique résulte en cette grosse excroissance caractéristique à l’arrière du 1020. Personnellement je m’y suis habitué, mais plusieurs n’auront pas choisi cet appareil spécifiquement à cause de cet aspect.

Pour le Lumia 830, Nokia a fait des choix différents. D’abord, le capteur photo « n’a que » 10 Mpix à offrir. La plupart des photographes vous diront que de toute façon, la course aux Megapixels est une illusion et que la majorité des gens peuvent très bien vivre avec un capteur de 8 à 12 Mpix, mais personnellement je crois que les pixels « en trop » sont plutôt le bienvenue sur un appareil intelligent. Pourquoi me dites-vous ? Simplement parce qu’ils ne sont pas munis de zoom optique : alors le fait de recadrer une photo fait perdre beaucoup de détails a la photo. C’est précisément l’un des aspects où le 1020 excelle : le zoom numérique. Et c’est un luxe que le Lumia 830 ne possède pas. Toutefois, la contrepartie est intéressante. Un capteur de 10 Mpix est physiquement plus petit, mais aussi moins cher. Avec ce choix, Nokia a donc pu offrir un appareil intelligent plus abordable, mais surtout beaucoup plus mince avec un nouveau système de stabilisation optique muni de 6 lentilles.

À l’utilisation, l’appareil photo donne donc des résultats plus que corrects, avec une image rarement floue même en basse luminosité (sauf si vos sujets bougent, évidemment). Parlant de basse luminosité, le Lumia 830 ne fait pas exception des autres appareils de la gamme Pureview et donne des résultats très impressionnants dans ces conditions difficiles. Seul point négatif, les couleurs en basse luminosité sont plutôt froides que chaudes : une correction mineure sera donc à appliquer sur vos meilleurs clichés. La qualité vidéo est aussi très bonne. Avec son Snapdragon 400, le Lumia 830 ne peut tourner en 4k contrairement au Lumia 930 (qui pourra le faire avec la mise à jour Lumia Denim), mais la vidéo 1080p / 30 fps est très bien stabilisée. L’ajustement automatique de la luminosité est aussi suffisamment rapide. Autre point négatif : il n’est pas possible de tourner un vidéo à 60 fps ou plus, même en réduisant la résolution de l’image faute à un logiciel qui ne le permet pas. Oubliez donc les vidéos ralentis comme sur l’iPhone 5S / 6 / 6 Plus : ce n’est tout simplement pas possible, mais avoir la possibilité de faire du 720p / 60 fps aurait été bienvenue.

Windows Phone 8.1 et Lumia Denim

Côté logiciel, le Lumia 830 est déjà livré avec Windows Phone 8.1 Update : essentiellement, cette mise à jour est la plus récente du système d’exploitation de Microsoft avec les toutes dernières fonctionnalités, incluant le centre de Notifications+Actions, les dossiers sur l’écran d’accueil, le support de balises Webkit dans IE 11, les tuiles transparentes, le clavier Word Flow et l’assistant Cortana (en anglais seulement, pour le moment). Windows Phone 8.1, c’est aussi un écran d’accueil très unique.

Pour rappel, les tuiles servent à la fois pour lancer les applications et afficher de l’information dynamique en temps réel. Par exemple, la tuile Téléphone vous affichera seulement le nombre d’appels manqués ou les messages dans votre boite vocale si la tuile est petite, mais si elle est plus grande vous y verrez aussi le nom de l’appel manqué. Encore aujourd’hui, l’écran d’accueil et les tuiles sont l’âme de Windows Phone : qu’on aime ou non, c’est un système très unique dans son genre, à la fois simple et très « personnel ».

Le Lumia 830 est très réactif, notamment grâce au Snapdragon 400 qui s’en sort plutôt bien, mais aussi avec Windows Phone qui est bien optimisé pour donner une bonne expérience même sur des configurations plus modestes. Par exemple, le démarrage à froid du Lumia 830 se fait en 27 secondes chrono, soit environ le même temps que l’iPhone 5S que j’ai sous la main. Le Lumia 1020 prend environ le double du temps. Mais le démarrage d’un appareil représente peu l’expérience utilisateur. En fait, je peux dire de manière générale que les performances du Lumia 830 ressemblent beaucoup à celles obtenus avec le Lumia 1020 ou légèrement supérieures, selon la situation.

Le Snapdragon 400 n’est pas pas une foudre de guerre, mais ses performances brutes ressemblent beaucoup au plus ancien Snapdragon S4 qui équipe le 1020. Toutefois, le 400 offre un quadricoeur, permettant de meilleures performances aux endroits qui le supportent bien, comme l’ouverture de l’appareil photo, mais surtout de dégager beaucoup moins de chaleur que son prédécesseur lorsqu’il est fortement sollicité.

Il en résulte un plus grand confort lorsqu’on l’utilise de manière prolongée, mais aussi une meilleure autonomie dans ces situations. Parlant d’autonomie, je n’ai aucune difficulté à faire une journée entière avec une utilisation modérée, ce qui n’était plus possible avec mon Lumia 1020 depuis la mise à jour vers Windows Phone 8.1 Update. Je peux donc utiliser Twitter toute la journée sans me soucier de la pile, pour votre plus grand désespoir ! 😉

En moyenne, j’obtiens 24 heures complètes d’autonomie avec une utilisation modérée à intense. En utilisation très intense toutefois, il serait bien de prévoir une manière de faire une recharge en début de soirée si le besoin est là. Rien de bien extraordinaire, mais tout de même suffisant pour mes besoins. Et le soir, je peux simplement déposer mon appareil sur la station de recharge sans-fil et ne plus m’en préoccuper jusqu’au lendemain matin. La mise à jour Lumia Denim apporte aussi quelques améliorations pour les appareils Lumia compatibles, comme le 830. Notamment, des améliorations de l’application Nokia Camera qui démarre maintenant plus rapidement (sans toutefois être aussi rapide que l’application Caméra par défaut de Windows Phone).

D’autres améliorations sont à venir plus tard cette année, comme le Moment Capture et le HDR automatique (enfin). Les gens voient rarement l’intérêt d’avoir un Windows Phone contre un appareil Android ou iOS. Malgré tout, le système a quelques trucs appréciables dans sa manche, en particulier si vous l’utilisez au cœur de l’écosystème de Microsoft. Outre le fait que la suite Office (bien qu’elle soit assez limitée) soit intégrée directement au système, Microsoft offre aussi 15 Go de stockage sur OneDrive dès que vous créez un compte Microsoft, et l’intégration de Xbox Music, Xbox Video et le Hub Xbox sont appréciables. Mais tout cela n’est rien réellement de plus que l’offre Android ou iOS.

En vérité, ce que j’apprécie le plus sont les applications universelles. J’ai déjà traité du sujet ici mais pour faire un résumé, imaginez la possibilité d’acheter et de payer vos logiciels une seule fois, que vous utilisiez votre PC, votre tablette et votre téléphone. Les applications universelles sont déjà là. Par exemple, le jeu Halo Spartan Assault offre cette possibilité. Pour 4,99 $ et un seul paiement, vous pouvez donc profiter de ce jeu à la fois sur votre PC, votre tablette et votre Windows Phone. Encore mieux, votre sauvegarde est automatiquement synchronisée dans le nuage ainsi que toute votre progression. Le jeu est même disponible sur Xbox One avec la synchronisation de la sauvegarde, mais l’achat est séparé pour cette plateforme toutefois.

Les exemples d’applications universelles ne cessent de grandir, que ce soit MSN Actualités, ou même Tweetium (mon application Twitter préférée). Avec la venue de Windows 10, ces applications pourront aussi être utilisées de manière plus transparente, comme les applications traditionnelles et vous, vous pourrez profiter de cette synchronisation sur tous vos appareils. La synchronisation n’est pas seulement disponible pour les applications, mais aussi pour plusieurs fonctions du système d’exploitation. Par exemple, l’historique de navigation, les onglets ouverts, les favoris et les mots de passes sont synchronisés avec Windows Phone et vos autres appareils sous Windows 8.1. Il en va de même pour vos documents enregistrés sur OneDrive, et même le thème de couleur sur votre Lumia 830. Je ne cesse d’étonner des amis lorsque je change la couleur de mon thème sur Windows Phone et que quelques secondes plus tard, mon PC et ma tablette ont eux aussi changés de couleur.

La situation Google, un talon d’Achille important

Honnêtement, la situation des apps sur Windows Phone est beaucoup mieux que par le passé. Que ce soit les derniers jeux Gameloft ou les réseaux sociaux populaires, vous retrouverez généralement tout ce qu’il faut sur Windows Phone, et même des exclusivités intéressantes, du moins pour le commun du mortel. Par contre, le vrai talon d’Achille, ce sont les services Google. Qu’on se le dise franchement : Google n’existe pas ou presque dans Windows Phone. Oh on peut évidemment configurer son compte Gmail et recevoir ses courriels et accéder à son calendrier et ses contacts, mais oubliez tout le reste. Il n’y a pas de Google +, Google Maps, Google Drive, Google Docs, etc. Et surtout, il n’y a même pas d’application officielle pour Youtube.

Évidemment, il y a de bonnes alternatives pour tout ça, mais l’utilisateur profondément ancré chez Google devra tout doucement faire le choix de quitter ces services pour utiliser des services concurrents. Encore là, c’est un frein à l’adoption de cette plateforme et cette situation est surtout dans les mains de Google (la situation ne risque donc pas de changer rapidement). Pour le Lumia 830, j’ai donc privilégié OneDrive, Xbox Music, Xbox Video, Office, Here Drive+ (pour la direction automobile avec GPS) et Bing. Étonnamment, ces services sont tous d’une qualité appréciable : il faudra simplement vous habituer à ce nouvel environnement.

Le Nokia Lumia 830 : la qualité abordable

Le marketing de Nokia a donc bien visé : le Lumia 830 est réellement un appareil avec tant des qualités haut de gammes sans y aller complètement à fond, ce qui permet un prix abordable. En main, le sentiment de qualité est très présent et j’ai confiance que cet appareil survivra le temps de votre entente contractuelle avec un fournisseur. Évidemment, le processeur n’est pas le dernier haut de gamme performant, et l’écran est légèrement en retrait, mais au final, le Lumia 830 fait exactement ce qu’on lui demande : il est fluide en tout temps, offre une excellente qualité d’appels audio et une autonomie correcte. Et tout ça pour un prix plus que respectable. Tellement qu’on se demande pourquoi on devrait payer d’avantage. C’est donc une chaude recommandation.

En bonus, un vidéo comparatif entre l’iPhone 5S et le Lumia 830.

Vous aimez cet article? Partagez-le!


avatar

Auteur :

IT, Gamer, Techno, Podcasteur, Papa. Fondateur de L'épée Légendaire, et d'autres affaires. Collabore avec @letechnophile , Alignement loyal bon.

Commentaires des visiteurs

  1. avatar
    Maxime Tremblay
    3 novembre 2014

    Si vous avez des questions précises sur un aspect non-couvert dans cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂


  2. avatar
    Geoffrey
    2 décembre 2014

    Bonjour,

    « vidéos verticaux » … Est-ce une boutade où une allusion à quelque chose qui m’a échappée? Non parce qu’en Français ça donnerai vidéos verticales… 🙂


  3. avatar
    Maxime Tremblay
    2 décembre 2014

    @Geoffrey J’ai déjà corrigé, c’était effectivement une erreur de ma part. J’espère que le contenu de l’article vous aura quand même plu 🙂


  4. avatar
    Pascal
    19 décembre 2014

    Hello, un pti bonjour de Lyon/France.

    Merci pour ce pti récap.

    Une petite question pratique.
    A par Google pour la synchro Agenda, Contacts et notes, existe t’il une alternative de PC à Nokia ou l’inverse sans passer par un Cloud, pour synchroniser ce petit monde.

    Pascal.


  5. avatar
    Enzo Baudry
    24 décembre 2014

    J’ai acheter ce petit bijoux,et je ne regrette pas.L’appareil photo est plus que correcte.Certes,le processeur n’est pas un Snapdragon 800 ou 801,mais il est suffisant pour jouer a des gros titres.J’en suis totalement ravis.

    PS:Seul petit problème,la fragilité du cache batterie.Et la chaleur des couleurs.


  6. avatar
    Maxime Tremblay
    30 décembre 2014

    @Pascal

    Non, malheureusement Windows Phone est désigné pour utiliser les options de courriel/calendrier/contacts par le Cloud seulement. Toutefois, tous les fichiers du téléphone sont accessibles comme disque UBR (comme une simple clé USB si vous préférez).

    @Enzo
    Heureux d’entendre que vous êtes satisfait :). Je pense aussi que le cache batterie est un point faible, par contre une fois bien installé, il ne bouge pas du tout et ne réduit pas le sentiment de solidité de l’appareil, heureusement.

    Pour la chaleur des couleurs, c’est malheureusement un défaut de la technologie IPS de l’écran. Un écran amoled aurait offert de bien meilleures couleurs, comme le Lumia 1020 d’ailleurs.


Fil RSS Articles Abonnés Twitter Fil RSS Commentaires Fil RSS sans images